Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 mars 2018

L'humeur du jour

Au-delà des mots,

les maux d'une société

Jeudi noir, pagaille, alerte orange, alerte rouge, neige, verglas, pluies, vagues submersion, naufragés de la route… des mots qui font l’actualité ces jours-ci, des mots et derrière ces mots des gens. Des gens pris dans des pièges sur les autoroutes, sur les routes.

Une déroute, une débâcle et malgré la solidarité effective de certaines mairies, qui à l’exemple de Saint-Brès ont décidé dans la nuit de mercredi à jeudi d’ouvrir la salle polyvalente, pour accueillir les automobilistes et leurs familles en perdition rien n’ y a fait. Hier soir, soit plus de 24 heures après les chutes importantes de neige, la RN113 était bloquée pendant plusieurs heures.

Au niveau de Valergues, des dizaines d’automobilistes ont décidé de quitter la nationale, pour essayer de contourner les difficultés, ils ont traversé le village, des familles que j’ai rencontré dans le village, en déshérence, se demandaient comment elles allaient poursuivre leur chemin. Les uns venaient de Nice pour se rendre à Béziers, les autres devaient rejoindre Barcelone et un couple avec deux enfants se rendait à Biarritz.

Tout cela est surtout révélateur du manque de moyens et quelques fois du manque de volonté pour faire face à une situation exceptionnelle. A force de supprimer des emplois dans les services publics, à force transférer les charges de l’Etat sur les communes et les collectivités locales en général, à force de les étrangler financièrement on en arrive à des situations ubuesques où ce qui devrait être simple devient très compliqué.

Que se passerait-il si nous avions à faire face à un séisme, quand on voit l’incapacité des pouvoirs publics à gérer une situation en urgence qui pouvait être réglée en quelques heures.

 

08:30 Écrit par Eloi MARTINEZ dans L'humeur du jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

15 avril 2013

L'humeur du jour: on s'en fout de leur patrimoine!

Nous voilà au 15 avril 2013, le printemps semble enfin s'installer dans le tintamarre médiatique à propos du patrimoine de nos élus. Je vais vous dire, on s'en fout de leur patrimoine! On veut pouvoir compter sur leur honnêteté et je crois que l'immense majorité des élus notamment dans les villages sont profondément honnêtes. Il faut de la transparence, certes, mais de la transparence transparente... Car c'est facile de tirer un rideau de fumée en laissant croire que par une loi on va régler le problème du mensonge et de la tricherie. C'est prendre le peuple pour un imbécile, heureusement ça n'est pas le cas.. le peuple n'est pas imbécile. L'erreur que pourrait faire le peuple c'est de jeter le bébé avec l'eau du bain. La politique c'est noble et c'est l'affaire de tous il faut la reconquérir et s'impliquer.

Eloi Martinez

Valerguois pas de souche mais qui s'enracine

15:11 Écrit par Eloi MARTINEZ dans L'humeur du jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |