Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 juin 2013

Four à chaux, quelques briques du XIXème siècle ont pu être sauvées

IMG_9942.JPG

Quelques briques anciennes sauvées de la démolition

four à chaux google.jpg

Le four à chaux avant sa destruction totale

Quelques briques sauvées de la destruction scandaleuse du four à chaux par Oc'Via qui prétend dans son courrier au maire qu'il n'y avait pas de briques avant la démolition du four. J'ai pu en récupérer quelques unes, alors qu'elles étaient éparpillées et jetées pêle mêle avec des gravats, pour que Valergues garde une trace aussi infime soit-elle de ce patrimoine. Elles sont à la disposition de la municipalité.

E.M.

17:18 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

Destruction du four à chaux par Oc'Via, échanges de courriers avec le maire

 

C'est pire que ce que nous imaginions, Oc'Via qui prétend être en rapport constant avec la municipalité justifie son action de destruction du four à chaux. Un adjoint qui aurait du réagir a laissé faire selon Oc'Via qui le cite dans son courrier. Nous publions l'échange de courriers ci-dessous afin que chacun se fasse son opinion (ces courriers ont été publiés aujourd'hui sur le site de la Mairie).

En tout état de cause, la municipalité n'exerce aucune vigilance de son patrimoine!

Par ailleurs il faut noter la mauvaise foi d'Oc'Via qui prétend restituer les ruines alors qu'elles ont été pour la plupart éparpillées et enfouies tout en jetant des accusations sur des personnes qui seraient venues se servir.

Pour ma part je me suis rendu sur les lieux le second jour de la démolition pour prendre des photos, celles publiées ci-dessous. J'y suis retourné pour essayer de sauver quelques briques réfractaires du XIXème siècle fabriquées à Uzès et à Saint Quentin la Poterie. Ces quelques briques je les tiens à disposition de la municipalité si toutefois il était encore possible de reconstituer ne serait-ce qu'une petite partie du four.

Eloi Martinez

11 juin.jpg

réponse ocvia.jpg

13 juin.jpg

motion.jpg

16:14 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

LGV: Oc'Via détruit le four à chaux, vestige du passé de Valergues

Parmi les demandes du maire et du conseil municipal concernant la future ligne grande vitesse (LGV) il y avait "la préservation du four à chaux" ce petit bout de patrimoine en partie en ruine témoin du passé de Valergues  méritait un meilleur sort par une restauration où une reconstitution.

Après avoir déboisé une partie de notre bois sans aucun contrôle, les tractopelles d'Oc'Via où des entreprises qui travaillent pour ce groupement avancent inoxerobablement dans la destruction de notre patrimoine naturel et archéologique grâce à une passivité des élus qui ne laisse rien augurer de bon pour le démarrage du grand chantier de la LGV d'ici la fin de l'année.

four1.jpg

Destruction d'un vestige du passé de Valergues

 

four2.jpg

1.jpg

La LGV passe notre patrimoine trépasse

photos Eloi Martinez

 

06:06 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  Imprimer |

11 avril 2013

LGV: Oc'Via répond à notre courrier et accepte de nous rencontrer

Suite à notre courrier du 3 avril, ci-dessous la réponse d'Oc'Via reçue hier 10 avril.

 

Cher Monsieur,

En réponse à vos interrogations - bien légitimes - concernant le rétablissement des routes prévu dans le cadre de la réalisation du Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier, je tiens à vous apporter les éléments de réponse suivants :

 En tant que maître d’ouvrage de cette ligne nouvelle, nous travaillons depuis plusieurs mois maintenant en étroite collaboration avec les élus des 31 communes situées le tracé et leurs services techniques, afin de définir ensemble les meilleurs rétablissements possibles , en intégrant du mieux qu’il est possible à la fois :

-          les particularités techniques et environnementales de notre projet et

-          les souhaits des gestionnaire de voiries, dont les communes, en terme de maintien de la circulation des personnes et des véhicules.

Dans ce cadre, nous sommes en contact avec Monsieur le Maire de Valergues et son équipe, avec qui nous avons déjà eu plusieurs réunions de travail sur ce thème.

Ces échanges, qui pour l’heure s’avèrent constructifs, vont nous permettre d’achever prochainement une dernière version de notre Avant-Projet Détaillé, qui constituera la feuille de route du chantier.

Avant le démarrage des travaux, prévu fin 2013, des réunions d’informations publiques seront organisées pour expliquer les travaux prévus, les modalités de leur déroulement et leur impact éventuel sur les circulations locales.

En attendant, nous sommes à votre disposition pour répondre à d’autres questions éventuelles, à l’occasion d’un entretien si cela vous semble opportun.

Bien cordialement,

Agnès Rousseau

Directrice de la Communication Oc'Via


 

Ci-dessous rappel de notre courrier du 3 avril 2013, ci-dessus la réponse d'Oc'Via

A l'attention de Madame Agnès Rousseau directrice de la communication du groupe Oc'Via

 


 

Madame,

 

Je suis le rédacteur du blog "Vivre à Valergues". Il y a quelques temps vous réagissiez au nom d'Oc'Via à un article publié sur le blog. Vous m'aviez proposé de répondre aux éventuelles interrogations que se posent les valerguois concernant les travaux de la future LGV.

Je viens vers vous aujourd'hui car je suis saisi de nombreuses demandes d'habitants de Valergues qui s'inquiètent concernant le rétablissement des accès au village (routes et chemins)  et les détours qui pourraient être occasionnés.

L'enquête publique ne laisse pas voir grand chose sur le sujet notamment à propos de la route de Valergues à Saint-Brès et concernant les accès vers la RN113... Notre village est dèjà perturbé par de nombreuses infrastructures: autoroute, RN113, ligne SNCF actuelle, canal du bas Rhône et bientôt la LGV.

Nous ne souhaitons pas être enclavés et demandons de ne pas être restreint dans notre liberté de circulation. De la même façon nous demandons que soit examinée notre demande de passage en tranchée couverte seule solution préservant le patrimoine naturel et répondant à la sécurité.

Bien que n'étant pas élu actuellement... Je connais assez bien le dossier de la ligne TGV depuis 1990 en tant qu'habitant de Valergues sur lequel je me suis fortement impliqué au niveau associatif ainsi que lors de mon mandat de conseiller municipal de 1995 à 2001..

Par ailleurs malgré une certaine bonne volonté de nos élus actuels du conseil municipal avec quelques déclarations de principe ceux-ci ne semblent pas disposés à  poser les bonnes questions qui préoccupent les valerguois.

 

Ils se situent dans une certaine fatalité face au projet.

 

A contrario de nombreux citoyens de ce village considèrent que les jeux ne sont pas faits c'est pourquoi nous souhaitons établir le dialogue directement avec vous.

J'ai rencontré à plusieurs reprises sur ce sujet  monsieur Jean-Claude Gayssot lorsqu'il était ministre des transports et ensuite en tant que vice président de la Région, malheureusement nous n'avons pas non plus été entendus.
Pourtant l'apport financier de la région sur le projet n'est pas négligeable et nous pensons que ce financement se fait aussi avec les deniers des contribuables valerguois qui ont donc leur mot à dire.

 

En attendant les explications qui pourront peut-être rassurer les valerguois ou une éventuelle rencontre je vous prie d'agréer, madame la Directrice de la communication d'Oc'Via, mes sincères salutations.

 


 

Eloi Martinez

 



11:00 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

09 avril 2013

LGV des modifications des emprises sont toujours possibles


Nous avions raison. Dernières informations fournies par Oc'Via: des modifications sont encore possibles. Voir ci-dessous.

à lire aussi sur le site Oc'Via:

http://www.ocvia.fr/page/la-maitrise-fonciere

 

Des derniers calages susceptibles de modifier l’emprise

La définition précise de certains ouvrages de la ligne ferroviaire étant en cours de finalisation, des modifications des emprises nécessaires à leur réalisation sont encore possibles.
C’est en particulier le cas pour quelques rétablissements de voiries routières ou de canaux d’irrigation, suite aux concertations menées actuellement avec les gestionnaires ultérieurs de ces ouvrages (communes, conseils généraux, société BRL, etc.).
 
A l’occasion de l’enquête parcellaire réalisée dans les communes, chaque propriétaire concerné a reçu une notification de notre part précisant, pour toutes les parcelles impactées, la surface précise sous l’emprise de la future ligne.
 
Une enquête parcellaire complémentaire est possible
 
S’il s’avère que des aménagements ou des compléments d’emprises sont rendus nécessaires par ces derniers calages techniques, une enquête parcellaire complémentaire pourra être lancée dans les prochaines semaines, accompagnée de nouvelles notifications.
 
 

18:01 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

03 avril 2013

Lettre à Oc'Via concernant la LGV: les valerguois ont leur mot à dire

A l'attention de Madame Agnès Rousseau directrice de la communication du groupe Oc'Via


Madame,

Je suis le rédacteur du blog "Vivre à Valergues". Il y a quelques temps vous réagissiez au nom d'Oc'Via à un article publié sur le blog. Vous m'aviez proposé de répondre aux éventuelles interrogations que se posent les valerguois concernant les travaux de la future LGV.

Je viens vers vous aujourd'hui car je suis saisi de nombreuses demandes d'habitants de Valergues qui s'inquiètent concernant le rétablissement des accès au village (routes et chemins)  et les détours qui pourraient être occasionnés.

L'enquête publique ne laisse pas voir grand chose sur le sujet notamment à propos de la route de Valergues à Saint-Brès et concernant les accès vers la RN113... Notre village est dèjà perturbé par de nombreuses infrastructures: autoroute, RN113, ligne SNCF actuelle, canal du bas Rhône et bientôt la LGV.

Nous ne souhaitons pas être enclavés et demandons de ne pas être restreint dans notre liberté de circulation. De la même façon nous demandons que soit examinée notre demande de passage en tranchée couverte seule solution préservant le patrimoine naturel et répondant à la sécurité.

Bien que n'étant pas élu actuellement... Je connais assez bien le dossier de la ligne TGV depuis 1990 en tant qu'habitant de Valergues sur lequel je me suis fortement impliqué au niveau associatif ainsi que lors de mon mandat de conseiller municipal de 1995 à 2001..

Par ailleurs malgré une certaine bonne volonté de nos élus actuels du conseil municipal avec quelques déclarations de principe ceux-ci ne semblent pas disposés à  poser les bonnes questions qui préoccupent les valerguois.

Ils se situent dans une certaine fatalité face au projet.

A contrario de nombreux citoyens de ce village considèrent que les jeux ne sont pas faits c'est pourquoi nous souhaitons établir le dialogue directement avec vous.

J'ai rencontré à plusieurs reprises sur ce sujet  monsieur Jean-Claude Gayssot lorsqu'il était ministre des transports et ensuite en tant que vice président de la Région, malheureusement nous n'avons pas non plus été entendus.
Pourtant l'apport financier de la région sur le projet n'est pas négligeable et nous pensons que ce financement se fait aussi avec les deniers des contribuables valerguois qui ont donc leur mot à dire.

En attendant les explications qui pourront peut-être rassurer les valerguois ou une éventuelle rencontre je vous prie d'agréer, madame la Directrice de la communication d'Oc'Via, mes sincères salutations.

Eloi Martinez

Ce courrier a été adressé ce jour à Madame Agnès Rousseau par mail. Nous ne manquerons pas de vous informer de la réponse qui devrait nous parvenir.




15:31 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |