Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 septembre 2015

"Ca n'arrive pas qu'aux autres" Nicolas Martinez a grandi à Valergues, auteur et comédien il se produit à Paris au "Café de la gare"

Bon, c'est vrai je ne résiste pas au plaisir de relayer cette info. Nicolas Martinez qui a grandi à Valergues et dont vous connaissez probablement les parents... fait une rentrée théâtrale tambour battant avec une pièce qu'il a écrite avec son ami Benoit Moret "Ca n'arrive pas qu'aux autres". Auteurs et comédiens, piliers de la troupe à Palmade. Nicolas Martinez et Benoît Moret ainsi que Pascale Oudot et Ariane Boumendil vous entraînent dans un délire à couper le souffle. Pour celles et ceux qui auraient l'occasion de se rendre à Paris n'hésitez pas à faire un détour par le célèbre et mythique "Café de la Gare" rue du Temple!

 

safe_image.jpg

 

 

Extrait d'une critique:

On a entamé la saison théâtrale jeudi dernier avec une petite bombe d’humour et d’énergie au Café de la Gare, « Ça n’arrive pas qu’aux autres ».

Le genre ? C’est une comédie noire, grinçante comme on dit. Les auteurs se sont amusés à monter une variation autour d’un fait divers imaginaire, je ne vous gâche pas la surprise mais vous vous doutez bien que c’est forcément sanglant.

ca-n-arrive-pas-qu-aux-autres-comedie

Sur l'affiche à gauche avec belle moustache, Nicolas

Tout commence par une visite immobilière : un couple d’acheteurs débarque chez un couple de vendeurs pour visiter leur maison en Normandie. Le couple de vendeurs est complètement allumé, et les échanges formels des débuts vont vite dégénérer pour laisser apparaître la face cachée de chaque personnage. La tension monte progressivement, et nous autres spectateurs sommes bientôt captivés par le jeu des comédiens qui donnent de leur personne (c’est le moins que l’on puisse dire).

 

ca-n-arrive-pas-qu-aux-autres-acteurs.jpg

 

La pièce dure une heure, on ne s’ennuie pas une seconde, et on a l’impression d’avoir passé pas mal de temps avec les personnages tant l’action est intense. Les dialogues sont savoureux, la mise en scène soignée et audacieuse. J’ai pleuré de rire face à la performance de Nicolas Martinez, exceptionnel en odieux réac parano et frustré. Son comparse Benoît Moret est tout aussi génial. Ce sont eux deux qui ont écrit et mis en scène la pièce, et c’est un sacré duo. Les femmes ne sont pas en reste : Pascale Oudot et Ariane Boumendil jouent à merveille les névrosées, chacune dans son genre. En un mot, ces gens sont FOUS !

ca-n-arrive-pas-qu-aux-autres

Bon, et pour la minute people, il y avait ce soir là Pierre Palmade dans la salle… et je crois qu’il a été conquis. Je souhaite à la pièce un succès au moins aussi grand que « J’aime beaucoup ce que vous faites », pièce désormais culte qui se joue aussi en ce moment au Café de la Gare.

Ça n’arrive pas qu’aux autres
Au Café de la Gare
Du mercredi au samedi à 21h

Allez-y ! Réservez ici

affiche-arrve-pas-aux-autres

Autre critique:

CENT POUR SANG MORDANT ! 

arrive

 
Tout est allé très vite. C’était un Mardi. Il était 20H00. Ils étaient venus visiter cette maison. Personne n’aurait pu prévoir ce qui s’est passé.Comment l’alchimie entre quatre personnages peut-elle transformer une simple visite immobilière en un véritable cauchemar?
Et si vous aussi vous aviez eu le malheur de les rencontrer… Revivez, comme si vous y étiez, la version intégrale non censurée de ce fait divers aussi drôle qu’improbable.

Il est des sorties qui font du bien et celle-ci en fait en indéniablement partie. Loin des sentiers battus (et « re-battus ») du boulevard contemporain, ce huit clos sans langue de bois et sans interdits est en passe de devenir une pépite, un objet culte, donc rare et précieux. Cette infernale comédie repousse les limites du politiquement correct, des conventions bien pensantes d’un certain théâtre pour notre plus grand plaisir.

Prenez un couple bourru, beauf, un peu barré, franchement révolté, sur le tapis, devant se débarrasser au plus vite de leur bâtisse normande. Ajoutez à cela un couple frigide bien à côté de la plaque, coincé dans leur bourgeoisie ordinaire, et cela donne forcément une rencontre du 3ème type.

C’est sur cette base que va se jouer devant une foule de spectateurs médusés les affres de cette visite inopportune tournant rapidement au cauchemar. Il est impossible d’en dévoiler davantage pour laisser au public la surprise la plus totale.

Mais il convient par dessus-tout de souligner l’écriture brillante, ciselée, à la mécanique imparable du duo Martinez-Moret. Une « vraie » écriture intelligente, drôle, qui ne tombe jamais dans le grotesque et qui ne se singe pas elle-même à grands coups d’effets prévisibles. Non cette écriture là est un bel hommage (et un écho retentissant) aux grandes heures du Splendid, du Café de La Gare, d’une époque ou l’on prônait encore une véritable liberté de penser et de faire. Notre tandem en est le digne héritier.

Et comment ne pas parler du jeu imparable de ce quatuor tout bonnement parfait, nous faisant gravir les montagnes russes du rire pendant près d’une 1heure et demie. La performance de Nicolas Martinez est à couper le souffle: un rythme extraordinaire, un phrasé parfaitement maîtrisé et surtout une composition parfaite. A ses côtés, Benoit Moret est truculent en petit arriviste coincé trop propre sur lui, complètement dépassé par la situation qui se joue devant ses yeux. Côté femmes, Ariane Boumendil et Pascale Oudot sont parfaites, dans des compositions très différentes.

Ce boulevard cinglant et finalement sanglant est une belle preuve que la création française n’est pas tout à fait morte, et qu’au lieu de reprendre sur les scènes parisiennes des pièces éculées, on devrait faire davantage confiance à cette belle génération qui donne un nouveau souffle au rire.

Un coup de cœur, un coup de poing, un grand coup bien frappé sur Paris pour cet OVNI génial !

CA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES / Café de La Gare

 

 

22:52 Écrit par Eloi MARTINEZ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Félicitations aux comédiens et notamment Nicolas et aux parents bien sûr..........

Écrit par : Ghislaine | 08 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.