Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 février 2015

Les belles photos du carnaval de Venise exposées à la bibliothèque

Le vernissage de l'exposition de photographies de Claude Zuena  sur le thème du Carnaval de Venise a eu lieu hier samedi en présence de quelques valerguois, d'élus du conseil municipale et de l'adjointe à la culture de la mairie de lansargues Monique Bouisseren. L'exposition est visible aux jours et heures d'ouverture de la bibliothèque.

1.jpg

2.jpg

L'artiste en conversation avec des conseillères municipales de la commission culture

3.jpg

27 février 2015

Demain samedi 28 février bal costumé au Hangar

Fevrier 2015-Carnaval et Expo Photos.jpg

 

Exposition photos "Le carnaval de Venise"

Rappel

Exposition de photographies "Le carnaval de Venise" par Claude Zuena (aux heures d'ouverture de la bibliothèque) du 11au 28 février

vendredi 27 février à 19h verre de l'amitié en présence de l'artiste. Avec le soutien de la commission culture de la municipalité.

25 février 2015

Décès de notre ami François Ledévédec

françois.jpg

François était présent le 11 janvier lors du rassemblement de Valergues pour Charlie, ici au centre sur la photo

C'est avec une grande émotion que nous apprenons le décès de François Ledévédec à l'âge de 55 ans. François avait participé à nos côtés à la construction de la liste L'avancée citoyenne lors des dernières élections municipales. Il avait contribué très fortement à l'élaboration du programme dans le domaine qu'il connaissait le mieux, l'urbanisme. Nous garderons le souvenir d'un homme chaleureux, humaniste, réservé, discret qui a su nous apporter ses propositions et réflexions toujours dans une conception de respect mutuel. François nous sommes toutes et tous très tristes nous ne t'oublierons pas.

A son épouse, à ses deux filles, à sa famille et tous ses proches, nous présentons nos plus sincères condoléances.

 La cérémonie des obsèques aura lieu vendredi 27 février 2015 à 11h en l'église de Valergues suivie de l'inhumation au cimetière.

Conseil municipal ce mercredi 25 février

conseil du 25 02.pdf

18 février 2015

La télé-relève GRDF sur la tour de l'Horloge, des ondes électromagnétiques qui nuiront à la santé

 

horloge ondes.jpg

Le conseil municipal du 25 février prochain aura à se prononcer sur une convention d'installation d'un équipement de télé-relève GRDF qui serait installé tour de l'Horloge qui devrait s'accompagner du changement des compteurs à gaz par des compteurs avec émetteurs.

En mai 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé, pourtant peu soupçonnable de dureté excessive envers l’industrie, a classé les radiofréquences parmi le groupe des substances « cancérogènes possibles pour l’homme » (catégorie 2B). Partant, l’application du principe de précaution devrait conduire à éviter ces procédés partout où ils ne sont pas nécessaires. Or, les installations électriques, comme les compteurs, sont fixes : nul besoin pour eux d’utiliser des radiofréquences !! Des liaisons fixes, solides, comme la fibre optique, pourraient utilement transporter l’information pertinente, sans gaspillage énergétique et sans risque pour la santé.

Après l'incinérateur qui nous a été imposé près de la commune ce nouvel équipement sera t-il installé avec les conséquences également de santé publique?

compteurs sans fils.jpg

Informez-vous à partir des liens ci-dessous:

Inspirez-vous des lettres types de refus disponibles en ligne sur le site de Robin des Toits:

http://www.robindestoits.org/Lettre-type-de-REFUS-d-installation-du-compteur-d-eau-ou-gaz-a-telereleve-Robin-des-Toits-Nov-2013_a2102.html

 

 

 

Lettre type de REFUS d'installation du compteur d'eau ou gaz à télérelevé - Robin des Toits - Nov. 2013


Voir le tract "Vous avez le droit de refuser !" en pièce jointe. Egalement en PJ, une présentation synthétique des problèmes sanitaires liés aux compteurs dits "intelligents", par André Fauteux.



Lettre type de REFUS d'installation du compteur d'eau ou gaz à télérelevé - Robin des Toits - Nov. 2013
LR&AR à adresser à l'opérateur. (mettre votre bailleur en copie, s'il existe).



Messieurs,

Au sujet des compteurs télérelevables que vous voulez nous installer, nous sommes informés par l’Association Nationale ROBIN DES TOITS que les émissions de ces compteurs sont toxiques et nous avons l’information sur les attaques de santé qui se sont déjà produites après la pose.

Nous sommes également informés par l’Association Nationale ROBIN DES TOITS qu’aucun texte ni légal ni règlementaire ne vous autorise à nous les imposer, ni nous oblige à les accepter.

Nous vous demandons les références du compteur: la marque et le modèle.
Nous vous demandons la communication d’une fiche technique complète et détaillée, précisant la nature physique de l’émission, afin de la transmettre à l’Association ROBIN DES TOITS pour expertise.

Nous rappelons que les installations de ce type de compteurs, n’étant appuyé sur aucun document légal ou règlementaire, toute tentative d’entrée dans notre demeure et sans notre accord est judiciairement nommée effraction et passible de condamnation.

Nous sommes informés que depuis 2002 les compagnies d'assurances excluent de leur police d'assurance en responsabilité civile “tous les dommages, frais ou dépenses de quelque nature que ce soit causés directement ou indirectement par, résultant de ou liés de quelque manière que ce soit aux champs électromagnétiques”.
Ainsi nous refusons le remplacement de nos compteurs mécaniques en parfait état de fonctionnement, par un compteur dont le type d’émission le rend exclu de la couverture dans tous contrats individuels d’assurance.

Nous pourrons accepter uniquement les compteurs liés à un réseau filaire, avec lesquelles vous obtiendrez le même résultat recherché, c'est à dire le relevé à distance et ce sans nuire à la santé des gens, ni nuire à toute cellule vivante.

---
LETTRE DE REFUS D'INSTALLATION DU COMPTEUR LINKY :

Lettre recommandée & AR

Messieurs,

Suite à votre demande d'installation d'un nouveau compteur électrique LINKY ou Landy+Gyr (((ou autre marque))), nous sommes informés de plusieurs sources scientifiques que l'ensemble de l'installation de ces compteurs est toxique.

Nous demandons un courrier officiel de votre organisme garantissant l'absence de toute toxicité sur l'ensemble de l'installation comportant un compteur LINKY.

Sans un tel document, nous maintiendrons le refus de toute installation.

Nous demandons de nous fournir également une garantie du fait que l'ensemble de l'installation est couvert par une police de responsabilité civile.


vous_avez_le_droit_de_refuser_!.pdf Vous avez le droit de refuser !.pdf  (141 Ko)
compteurs_a_fauteux.pdf compteurs_A.Fauteux.pdf  (1.23 Mo)

 


Source : Next-Up.org
Source : Next-Up.org
 

vous_avez_le_droit_de_refuser_!_1.pdf Vous avez le droit de refuser !.pdf  (141 Ko)
compteurs_a_fauteux_1.pdf compteurs_A.Fauteux.pdf  (1.23 Mo)

 

Lettre type de REFUS d'installation du compteur d'eau ou gaz à télérelevé - Robin des Toits - Nov. 2013
 
 

Lettre type de REFUS d'installation du compteur d'eau ou gaz à télérelevé - Robin des Toits - Nov. 2013
 
 

Lettre type de REFUS d'installation du compteur d'eau ou gaz à télérelevé - Robin des Toits - Nov. 2013
 
 

Robin des Toits
Lu 20260 fois

Dans la même rubrique :
 

 

 

La place Auguste Renoir en sens unique à compter du 20 février

circulation.jpg

Documents mairie

arrété.jpg

arrete circulation.pdf

17 février 2015

Un train de fret explose aux Etats Unis, Valergues sera exposée aux mêmes risques...

La future voie LGV permettra aux trains de marchandises transportant des matières dangereuses de traverser le territoire de la commune de Valergues  à plus de dix mètres de hauteur qu'adviendrait-il si par malheur un de ces trains déraillait?

13 février 2015

Sous le signe du Carnaval

Fevrier 2015-Carnaval et Expo Photos.jpg

12 février 2015

Info Pays de l'Or

crèche.jpg

admission en crèche.pdf

La colère monte à Mudaison autour des nuisances de la LGV

Article paru dans le journal "L'Hérault du JOur" du mercredi 11 février 2015                    

  •                            Après Baillargues, les manifestants ont bu un chocolat chaud et mangé des crêpes à Mudaison. Photo DR Après Baillargues, les manifestants ont bu un chocolat chaud et mangé des crêpes à Mudaison. Photo DR L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise                                    
 

Contournement Nîmes/Montpellier. Après un rassemblement à Baillargues, dimanche, une réunion est prévue ce jeudi 12 février pour l'obtention de protections sonores.

Le village de Mudaison, (2 600 habitants) dans la plaine du Pays de l'Or, ne se résout pas à entendre passer les trains du contournement Nîmes/Montpellier, sans être protégé de leurs nuances sonores. La ligne passe en effet à 80 mètres du bourg et à 15 mètres de certaines maisons de la zone artisanale du Bosc qui de fait perdent toute leur valeur.

C'est pourquoi dimanche, l'association « Protégeons Mudaison », montée fin août et qui compte déjà 300 adhérents, avait appelé à un rassemblement. Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l'appel et ont investi la gare de Baillargues.

« Une grande mobilisation qui fait chaud au coeur », commente Pierric Loubat, président de l'association, qui pense que quand un « élan citoyen » s'empare d'une revendication, tous les espoirs sont permis.

C'est que les habitants de ce village proche de Baillargues et de Lansargues, ne pensent pas pouvoir supporter les 85 décibels de TGV destinés à passer toutes les trois minutes. Et notamment l'été quand les fenêtres sont ouvertes ou que l'on veut manger dehors.

A Baillargues dimanche, signe que la mobilisation est forte, la plupart des élus du coin (ceux notamment de Saint-Aunès et Candillargues) étaient présents, du député PS, Patrick Vignal, au maire UMP de La Grande Motte Stéphan Rossignol.

Ce qui exaspère les habitants, c'est évidemment « qu'aucune protection sonore digne de ce nom n'ait été prévue », c'est aussi « le mutisme des responsables de la ligne à grande vitesse ».

Le responsable d'Oc'Via, le groupement d'entreprises qui réalise les travaux, a bien annoncé l'élargissement des remblais au niveau de Mudaison, en attendant que les problèmes de financement que poseraient de nouvelles mesures acoustiques soient réglés, mais cela ne satisfait pas Pierric Loubat. « Si on ne fait pas de fondations, il n'y aura jamais de murs anti-bruits suffisants », pronostique celui qui voudrait que RFF sorte de son silence.

Forts de l’appui des élus régionaux, des villages voisins, et du dynamisme de Protégeons Mudaison, les Mudaisonnais envisagent des actions désormais plus « musclées » : blocage des travaux aux abords du village, des trains à Baillargues, manifestations à Montpellier etc. Une réunion est organisée demain pour une proposition globale qui sera faite à RFF.

 

A Valergues aussi

A Valergues, ça grogne également. « Nos élus des différentes municipalités ont laissé croire aux Valerguois que ceux qui proposaient de défendre le village le faisaient avec des arrières pensées politiques. Aujourd'hui Valergues est sacrifiée, déjà nous perdons un arrêt de bus, une entrée à l'Ouest (par le chemin des lognes) et bientôt nous ne pourrons plus nous rendre directement à Saint Brès par le chemin bas. Nous ne savons toujours pas ce que le maire de Valergues Jean-Louis Bouscarain et Philippe Bocquet premier adjoint ont négocié avec Oc'Via. Ce que nous voyons ce sont les remblais qui montent et les nuisances qui vont se préciser », déclare Eloi Martinez, conseiller municipal de Valergues qui avait demandé une tranchée couverte pour le TGV. « Si nous avions été suivis, Valergues et Mudaison notamment seraient épargnées par les futures nuisances », dit l'élu qui soutient le combat de ses voisins.

A.M.

11 février 2015

Ménard le porte flingue du FN

la-nouvelle-campagne-publicitaire-de-la-ville-de-beziers_1305395_667x333.jpg

Affiche de la mairie de Béziers

Robert Ménard le maire de Béziers (extrême droite soutenu par le FN) vient de sévir en faisant l'apologie des armes à feu. Une affiche payée aux frais des contribuables vante les armes à feu comme étant amies de la police municipale.

Irresponsable? Non! Extrémiste! Voilà ce que les représentants du FN où ceux qui mangent dans la même gamelle nous réservent s'ils accédaient au pouvoir: la haine et l'intolérance, l'apologie de la violence, l'exclusion. Que cherche Ménard? Faire parler de lui ou faire de Béziers un laboratoire de l'extrême droite?  En tant que conseiller municipal de Valergues, donc élu dans ce département, je dénonce cette grave dérive et demande au Préfet d'intervenir pour faire retirer ces affiches indignes. Quel exemple donne t-on à Béziers à la jeunesse, une mairie avec à sa tête un disciple du far west. Il y a mieux à faire pour retrouver les valeurs de la République, donner les moyens aux éducateurs, à l'éducation nationale, à la culture, au sport...

Eloi Martinez

Conseiller municipal de Valergues

 

Réaction ce soir de Bernard Cazeneuve Ministre de l'Intérieur:

 

Le ministre dénonce "l'outrance de cette campagne"

 "Dans la République, les symboles que l'on choisit ont un sens. L'arme est, pour les forces de l'ordre, un moyen dont l'usage est, comme chacun le sait, strictement réglementé. Leur mission est d'assurer la sécurité de tous les Français.
L'outrance de cette campagne ne peut qu'aboutir à de graves contresens. Réduire l'action des forces de l'ordre à leur arme, c'est en premier lieu méconnaître la conception qu'elles se font de leurs missions."

 

 

 

Ci-dessous le courrier d'Aimé Couquet élu de Béziers au sous-Préfet

 

 

4102478300.jpg

 

Ci-dessous un extrait d'un article publié sur le site de Libération:

«Il fallait quelque chose de percutant»

Contacté par Libération, Robert Ménard explique que la campagne publicitaire a pour but de prévenir les délinquants que «les règles du jeu ont changé» et d’informer les Biterrois que la promesse de campagne d’armer la police municipale et de la faire travailler 24h sur 24, 7 jours sur 7 est tenue.

Nullement question de provocation pour l'élu «quand on parle d’armer les fonctionnaires l’image d’une arme va de soi. Nous voulions éviter de faire une campagne institutionnelle, il fallait quelque chose de percutant». Quant à l’emploi du mot «ami», Ménard persiste et signe : «Oui c’est un ami, un atout même.» Et de poursuivre : «Ce n’est que de la pub, ce n’est pas un article de fond non plus !»

Pour Jean-Michel Du Plaa, responsable PS à Béziers, cette décision appartient au registre de la «provocation» ayant pour but de «faire du maire le centre de l’écho médiatique». Déjà opposé à l’armement de la police municipale, estimant qu’elle n’a pas vocation à interpeller les criminels ou les délinquants, le conseiller municipal condamne la surenchère du maire : «Il y a un mois, c’était les deux chevaux de la police montée, le mois d’avant, des chiens policiers et maintenant ça. La semaine prochaine qu’est-ce que ce sera ? Des véhicules blindés antiémeutes ? Béziers, ce n’est pas les quartiers Nord de Marseille.»

Mais, ce que l’élu craint avant tout, c’est de voir les policiers municipaux transformés en «cibles», l’affiche laissant croire qu’ils sont tous armés alors que «seulement 4 ou 5 fonctionnaires sur les 40 que compte la ville ont l’autorisation».

Au Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM), bien que la décision d’armer les représentants des forces de l’ordre soit saluée, on juge la campagne «très maladroite», voire «scandaleuse», la police municipale ne cherchant pas «de nouvel ami», mais «seulement à se défendre et à défendre les administrés».

Dominique ALBERTINI et Hugo PASCUAL

 

ménard far west.jpg

photo montage (dr)

 

 

10 février 2015

LGV:Mudaison a raison et nous montre la voie

Voilà des années que certains d'entre nous à Valergues alertions sur ce qui allait se passer avec la ligne LGV. Nos élus des différentes municipalités ont laissé croire aux valerguois que ceux qui proposaient de défendre le village le faisaient avec des arrières pensées politiques. Aujourd'hui Valergues est sacrifiée, déjà nous perdons un arrêt de bus, une entrée à l'Ouest (par le chemin des lognes) et bientôt nous ne pourrons plus nous rendre directement à Saint Brès par le chemin bas. Nous ne savons toujours pas ce que le maire de Valergues Jean-Louis Bouscarain et Philippe Bocquet premier adjoint (ancien de la SNCF) ont négocié avec Oc'Via. Ce que nous voyons ce sont les remblais qui montent et les nuisances qui vont se préciser.

Depuis des années avec d'autres je proposais une tranchée couverte pour le passage de la LGV, aujourd'hui si nous avions été suivis, Valergues et Mudaison notamment seraient épargnées par les futures nuisances.

Mudaison a raison, il n' y a qu'un chemin celui du combat pour sauver ce qui va rester de nos villages et de notre patrimoine.

Eloi Martinez

Conseiller municipal de Valergues

Ci-dessous une vidéo très instructive pour les valerguois.


Jugement du concours photo Cantines Argentines 2015

 

cantines 1er prix.jpg

1 prix

Formation «  je réussis mes photos »

Expert- Formation photo  en ligne

 

Vagues

Jean Zucchet

36000 Châteauroux

 

2ème prix

Formation «  je réussis mes photos »

     Supérieure -  Formation photo  en ligne

Espoir

Bigo Bertrand

13880 Velaux

3ème prix

Formation «  je réussis mes photos »

Initiation - Formation photo  en ligne

Sur le lac Inde

Joëlle Fulcrand

34170 Castelnau le Lez

 

1 prix spécial nature

Un abonnement  1 an à Nat Images
             (6 numéros)

 

La mésange se pose

 Raymond WIDAWSK
 Bruxelles Belgique

Coup de cœur du Jury

Un abonnement de 6 mois
   « Chasseur d’Images »

 


Corrida cachée

Jean François Martinez

13560 Sénas

 

 

 

Jugement du concours photos des Cantines argentines

Le lundi 9 février à 18h ont étés jugées les photos


 A la salle MASINI (local du club photo)

 


Les juges :


 ELOI MARTINEZ   Journaliste


DIDIER SIX             Photographe, Commissaire Régional AUDIOVISUEL U.R 12


CLAUDE ZUENA   Photographe, président du Club Photo de Valergues


 

29 participants


http://cantinesargentines.org/


http://www.fotosenpaysdoc.org/

 

2ème.jpg

3ème.jpg

4ème.jpg

5ème.jpg

 

07 février 2015

La bodéga du samedi a fait le plein

blog.jpg

Après l'abrivado la peña Varenquas a animé l'apéritif ce samedi

P1020270.JPG

Fête d'hiver, le programme du week-end de clôture

SAMEDI 7 FEVRIER : JOURNEE BODEGA

11 h 30 : Abrivado manade LAFON

12 h 00 : Apéritif animé par DJ TOTOFF

17 h 30 : Bandido manade LAFON

18 h 00 : Apéritif animé par les fanfares 

FIN DE LA SOIREE à 21 h 00

 

DIMANCHE 8 FEVRIER : JOURNEE DE CLOTURE

12 h 00 : Mini-encierro

13 h 00 : Repas du taureau sous le chapiteau (sur réservation)

17 h 30 : Grande encierro

18 h 30 : Remise de la clef du village

19 h 00 : Apéritif de cloture non-stop animé par ALLIANCE MUSIC

06 février 2015

Sainte Agathe: programme de ce vendredi

i.jpg

04 février 2015

La tartiflette conviviale dans l'objectif de Claude Zuena

Fête de Sainte Agathe: Tartiflette et loto au menu notamment de ce mardi. Merci à Claude Zuena pour ses belles photos.

arepas13.jpg

arepas14.jpg

arepas16.jpg

arepas15.jpg

arepas1.jpg

arepas3.jpg

arepas4.jpg

arepas5.jpg

arepas6.jpg

arepas7.jpg

arepas8.jpg

arepas9.jpg

arepas10.jpg

arepas12.jpg

Reportage photo Claude Zuena

02 février 2015

Alerte orange neige pour mardi 3 février

Infos Météo France

Début de suivi pour :
Andorre, Aude (11), Gard (30), Hérault (34), Pyrénées-Orientales (66), Bouches-du-Rhône (13) et Vaucluse (84).

Une perturbation neigeuse donnant de la neige en plaine et parfois jusqu'au littoral débute mardi matin sur le sud du Languedoc-Roussillon. Elle concerne ensuite, à la mi-journée, le nord du Languedoc-Roussillon ainsi que l'ouest de la Provence.
L'épisode neigeux sur PO, Aude, Hérault s'atténue progressivement dans l'après-midi de mardi.
Il s'étend vers l'est des Bouches-du-Rhône (axe Aix-Marseille) en soirée de mardi et nuit de mardi à mercredi. Ces chutes de neige peuvent atteindre l'agglomération de Marseille dans la nuit de mardi à mercredi.
L'épisode neigeux se poursuit jusqu'à mercredi matin.
Quantités de neige attendues sur l'ensemble de l'épisode :
--intérieur des PO, de l'Aude, de l'Hérault et ouest Gard : 3 à 5 cm
--bordure côtière : 1 à 3 cm, localement plus vers nord Hérault et surtout Camargue
--vallée du Rhône : 5 à 15 cm, localement 20 cm vers la Camargue
--est des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse : 3 à 5 cm, localement 10 cm.
--Marseille : 2/5 à très localement 5/10 cm sur les hauteurs.

http://vigilance.meteofrance.com/

 

 

QGFR17_LFPW_.gif

01 février 2015

Messe en provençal et bénédiction des chevaux, la tradition au coeur du village

_DSC8151.jpg

_DSC8138_edited.jpg

Merci au club photo de Valergues pour ce reportage

 

_DSC8162.jpg

 

_DSC8152.jpg

_DSC8206.jpg

 

_DSC8151.jpg

_DSC8135.jpg

_DSC8155_edited.jpg

_DSC8145.jpg

_DSC8227.jpg

 

Le ciel s'est embrasé ce matin

P1020262.JPG

Ce dimanche 1er février vers 8h, lever de soleil  sur Valergues

photo Eloi Martinez

Valergues est au rendez-vous de la fête

IMG_20150131_194715.jpg

IMG_20150131_195408.jpg

Beaucoup de monde ce samedi soir pour l'ouverture officielle de la fête de Sainte Agathe. Après la remise des cocardes et de la clef du village par les élus au comité des fêtes "La coupo santo" hymne provençal a été entonné

 

P1020248.JPG

P1020255.JPG

P1020251.JPG

 

P1020253.JPG

P1020258.JPG