Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mars 2014

LGV OC'VIA: la double peine pour les producteurs

Communiqué de la coordination rurale Hérault

Contournement ferroviaire de Montpellier: des compensations nuisibles !

Dans le but de reverdir, Réseau Ferré de France doit compenser les terres utilisées pour la construction de la ligne TGV par d’autres espaces. En effet, le département de l'Hérault est concerné par le contournement ferroviaire de Montpellier, et c'est la société Oc’ Via, filiale de Bouygues qui est chargée de gérer ces compensations environnementales. Elle doit trouver environ 500 hectares. Pour 1 hectare d'ouvrage, Oc'Via doit compenser par 3 à 6 hectares de terres agricoles.

Double peine pour les producteurs

Ces mesures compensatoires environnementales constituent une double pénalité pour l’agriculture. D'une part, des agriculteurs se voient expropriés de leurs terres et d'autre part, les vignes ayant un coefficient de compensation de 2,5 sont privilégiées pour la compensation par rapport à la lande, qui elle a un coefficient de 1.
Pour la Coordination Rurale de l'Hérault, il est clair que cette société cherche à acheter un maximum de vignes, qui ont un plus gros coefficient, pour compenser les espaces dans le but d’acheter moins de surface. Cependant, les prix d'achat pratiqués par Oc'Via sont au dessus de la valeur de ces terres et les agriculteurs qui auraient également pu être intéressés ne peuvent pas s'aligner.

La DREAL doit repenser les coefficients

La CR34 appelle la DREAL a revoir les coefficients de compensation afin de protéger les terres viticoles du département. Le potentiel viticole de l'Hérault ne doit pas pâtir de l'extension du domaine ferroviaire. Des décisions politiques doivent également être prise afin qu'Oc Via ne puisse pas acheter de terres au-delà du prix du marché agricole, l'agriculture doit rester la priorité avant tout !

 

A propos de la Coordination Rurale
La Coordination Rurale de l'Hérault est un syndicat agricole représentatif indépendant de toute organisation économique et politique qui défend l'ensemble des agriculteurs. La CR34 a été créée en 2006, ses responsables sont des bénévoles vivant de leur ferme. Sur le plan national, la CR est à la tête de 4 Chambres d’agriculture et se bat pour une PAC équilibrée, contrat entre agriculteurs et citoyens, les premiers garantissant la sécurité alimentaire des seconds en échange de prix rémunérateurs.

 

16:50 Écrit par Eloi MARTINEZ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.