Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 décembre 2013

Expression libre: l'extraordinaire histoire d'Antonia et de Sainte Agathe

Nous publions ci-dessous ce texte d'Antonia Jeanson qui a souhaité témoigner auprès des valerguois d'un événement la concernant en lien avec Sainte Agathe patronne de Valergues.


Extraordinaire histoire d’Antonia et de St Agathe

Valerguoise depuis 15 ans, âgée de 48 ans et souffrant d’un cancer depuis 10 ans dont 2 récidives une en 2010 et l’autre en sept 2013.

L’histoire à démarré en janvier 2013, ou mon mari Jean-Philippe Jeanson entend aux informations l’incroyable aventure d’un sexagénaire aveugle qui à retrouvé la vue après avoir mis  de l’eau miraculeuse sur ses yeux. De ce jour il tenait absolument à m’amener dans ce lieu. Ce que nous fîmes le  07 octobre 2013 vers 9 h du matin, nous primes la route pour nous rendre dans le Doux-Jura visiter NOTRE DAME DE PITIÉ à REMONOT. Nous arrivons au lieu dit le lendemain  en fin d’après-midi. Trouver cet endroit sans le GPS aurait été très compliqué car cette grotte n’est pas indiquée comme visite touristique ...


...Nous arrivons devant cette Grotte Chapelle, on entre et là je découvre un lieu magnifique : Grotte de 30 mètres par 12 mètres, alimentée par trois sources, dont une « miraculeuse » appelée Gésombrone (composé de 2 mots germaniques Gesund qui exprime l’idée de bonne santé : Brünnen puits ou source). Gésombrone est une source qui rend la santé.grotte.jpg

Histoire des lieux : Située à mi-chemin entre Montbenoît et Morteau, La Grotte-Ermitage fut dédiée à la prière dès le VIIe siècle et les ermites y furent toujours présents jusqu’au début du XVIIIe siècle. Refuge aux temps sombres des invasions et des guerres, elle sauva la vie de ceux qui la connaissaient. Au cours des siècles, ce sanctuaire resta toujours très cher au cœur des Franc-comtois et des Suisses. Il fut un véritable bastion de la foi catholique, et au mois de juin 1575, il fut témoin de la défaite des 300 cavaliers de Duc d’Aubonne. L’Etat français et l’église catholique ont reconnu le rôle important de ce sanctuaire dans la vie du pays. Le cardinal Matthieu, Archevêque de Besançon, l’a consacré en 1863, et c’est certainement la seule grotte au monde à avoir reçu les honneurs de la Consécration des églises (La plupart des églises n’étant pas consacrées mais simplement bénites). Les douze crois rouge peintes sur les rochers en témoignent. Le 1er septembre 1963 : Au nom du Souverain Pontife, Mgr Dubois, Archevêque de Besançon, en présence de 3 évêques, 150 prêtes et plus de 7000 pèlerins, a déposé sur la tête de la statue de N.D de Pitié reconnaissante des fidèles.

C’est ainsi que nous découvrons ce lieu et son histoire, à l’intérieur de la grotte sur son côté droit,  on découvre La Vierge Marie, puis à un mètre d’elle une effigie de Sainte Barbe Patronne et protectrice des Pompier, mineurs, architecte, géologues et autres corporations lié au feu. Prières à Ste Barbe pour être protégé de la foudre.

Puis à 50 centimètres près d’elle ; l’effigie d’une Sainte qui me procura des frissons dans tous mon corps ainsi que des larmes d’Amour : Sainte Agathe, la patronne de mon village pour qui chaque année je fête sa présence au mois de février pendant une semaine. Elle était là, Sainte Agathe Patronne des mères Chrétiennes, des nourrices, des bijoutiers, des fondeurs de cloche. J’avais parcourus tous ces kilomètres pour être face à elle. Il est difficile d’exprimer mon émotion, joie, larmes, rires...

L’histoire de sainte Agathe venait se superposer à mon histoire

Sainte Agathe est née au IIIe siècle à Catane en Sicile dans une famille noble. Agathe était d’une grande beauté et honorait Dieu avec ferveur. Quintien, consul de Sicile souhaitait par-dessus-tout l’épouser. Agathe ayant refusé ses avances, Quintien l’envoya dans un lupanar tenu par une certaine aphrodisie qu’il chargea de lui faire accepter ce mariage et de renoncer à son Dieu. La tenancière ayant échoué, Quintien fit jeter Agathe en prison et la fit torturer. Parmi les tortures qu’elle endura, on lui arracha les seins à l’aide de tenailles mais elle fut guérie par l’apôtre Pierre qui la visita en prison. D’autres tortures finirent par lui faire perdre la vie et sa mort fut accompagnée d’un tremblement de terre.

Un an après sa mort, l’Etna entre en éruption, déversant un flot de lave en direction de Catane. Les habitants s’emparèrent du voile qui recouvrait sa sépulture d’Agathe et la placèrent devant le feu qui s’arrêta aussitôt, épargnant ainsi la ville. A XVIe sièc

le une épidémie affreuse se répandit dans les foyers : Cancer des seins ou autres maladie, les mères ne pouvaient plus nourrir et bientôt mouraient, laissant derrière elles beaucoup de petits orphelins. Dans leur désolation, elles pensèrent à cette Vierge vaillante dont le bourreau impie avait tranché les seins et à qui l’Apôtre du Seigneur Pierre avait en un moment rendu une santé Parfaite ; elles supplièrent toutes Sainte Agathe d’avoir pitié d’elles. Elles furent exaucées et la paix revient aux foyers de nos ancêtres.

 Dans la grotte j’ai posé mon épaule gauche contre la paroi, celle-ci me faisait souffrir depuis fin août 2013 par une tendinite. En sortant de la grotte mon mari m’offre une pierre qu’il a prise dans la rivière souterraine. Une magnifique agate recouverte en partie de sédiments.

agathe.jpg

Nous partons promener et l’ensemble de mon épaule et du bras me fait souffrir, je décide de mettre l’agate sous la bretelle de mon soutien-gorge ; et aussi incroyable que sa puisse paraître la douleur disparait immédiatement, je dis à mon mari : « Chéri je te promets je n’ai plus mal ! C’est extraordinaire, la douleur à disparu on peut aller marcher ». Le lendemain matin je me réveille avec le bras paralysé, impossible de le lever ou de bouger la main. Nous rentrons sur Valergues après 3 jours de Doux-Jura. Arrivée à Valergues j’attends le lundi matin pour voir ma Kinésithérapeute Sandrine MEYRIGNAT SCHRAFF, et là elle me dit de prendre rendez-vous en urgence car c’est un problème neurologique, à ce moment là je comprends dans mon fond intérieur que le cancer à fini ces vacances et qu’il est de retour. En effet le diagnostic est sans appel il s’est installé au niveau musculaire et cérébral – 4 tumeurs (tu meurs) « au cerveau d’1 cm ½ chacune » « Tumoré en Italien qui veut dire Gonflement ». Mes derniers examens datés du 7 août 2013 et tout allaient bien, je devais les revoir que le 22 février 2013.  Le fait d’avoir posé mon épaule sur la paroi rocheuse à généré un choc thermique qui à paralyser mon bras Merci à Sainte Agathe car mes prières on été entendu. Ce jour là j’ai mis aussi un cierge pour l’ensemble des habitants de notre beau village ou le rendez-vous de l’amitié à lieu la semaine du 5 février de chaque année ou nous fêtons notre Patronne Sainte Agathe. Merci à elle d’être depuis 15 ans sur mon chemin. A la date d’aujourd’hui l’ensemble des tumeurs on régressées de moitié et le traitement oral de la chimiothérapie unifié à la molécule H1 R2 et la radiothérapie ont crées le miracle.

Antonia Jeanson

17:27 Écrit par Eloi MARTINEZ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.