Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 octobre 2013

Chantier LGV : Création à Valergues d’un comité de défense et de vigilance

réunion via salle cassan.jpg

Une trentaine de valerguois a participé lundi soir à la réunion publique organisée par l’association Valergues Initiatives Avenir (VIA) sur le thème « Chantier ligne grande vitesse, Ensemble faisons respecter Valergues ». La réunion devait se terminer vers 20 heures après un échange très intéressant et la décision de la création d’un comité de défense et de vigilance. Plusieurs sujets ont pu être abordés lors de cette réunion très constructive comme:

  • le forcing d’Oc’Via qui démarre les travaux alors que bien des questions restent sans réponse
  • les voiries (déviations, rétablissements…)
  •  le mutisme de la municipalité alors qu’elle effectue des démarches sans aucune transparence,
  • le droit des citoyens à l’information
  • la méconnaissance du projet de la part des habitants de Valergues
  • La hauteur des remblais et les nuisances
  • Les trains de marchandises avec produits dangereux qui circuleront plus nombreux et en hauteur
  • Les risques hydrauliques
  • La demande de moratoire au Préfet
  • Y a-t-il une autre solution possible ? est-il encore temps ?

Eloi Martinez qui animait cette réunion devait expliquer que l’association VIA a bien été créée pour les élections municipales de 2014 et que son objet est la défense des intérêts de Valergues et de ses habitants. L’énorme chantier qui se prépare pour les quatre années à venir et ensuite la mise en service du contournement ferroviaire constituent une préoccupation majeure pour notre commune qui ne peut laisser personne indifférent. Cette réunion n'avait donc rien d'électoral comme le répand le maire de Valergues qui ferait mieux de pratiquer la transparence avec les citoyens valerguois.

Dans un souci de rassemblement, d'efficacité du combat à mener et afin d’éviter les amalgames liés aux élections municipales, Eloi Martinez a proposé la création d’un comité de défense et de vigilance qui sera composé de citoyens et des acteurs de la vie sociale et économique de Valergues avec pour objectif une surveillance citoyenne du déroulement des travaux de la LGV, l’élaboration de propositions… Ce comité créé en ce 21 octobre 2013 est largement ouvert à tous ceux qui ont à cœur de défendre leur village en dehors des polémiques stériles.

Pour sa part, concernant la LGV,  Valergues Initiatives Avenir (VIA) poursuivra son action et ses interventions auprès des institutions notamment la demande de moratoire et de l'étude de solutions conformes à la tranquillité et la sécurité des habitants. VIA mettra tout en œuvre pour que la transparence émerge enfin dans ce village.

05:52 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Dossier LGV | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Bonjour
Merci pour toutes ces informations,très enrichissantes sur notre avenir!!

Demandes;

1/ Soyons assurés qu'aucun accès exitants pour rentrer ou sortir de Valergues soient coupés ou interrompus AVANT la mise en place de voies permettant dans les mêmes "conditions " de circuler en toute sécurité .

2/ la voie de cemin de fer actuelle aura un trafic beaucoup plus important avec des trains bcp plus bruyants que les TGV .
Il est donc impératif que des murs antibruit ou tout autres moyens permettant de supprimer les nuisances actuelles et futurs soient mis en place aux abords de la voie actuelle, avant la mise en service de la nouvelle ligne LGV.

Merci pour votre investissement permettant de conserver "le bien être de vivre à Valegues."

Cordialement

Écrit par : Escale | 22 octobre 2013

Désolé
Pour le "h"manquant au mot "chemin "

Écrit par : Escale | 22 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.