Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 décembre 2012

Votre blog citoyen d'informations locales vous souhaite une bonne année 2013

voeux.jpg

Rétrospective 2012

Retour sur cette année qui s'achève. Vous pourrez en cliquant sur l'album photo ci-contre vous replonger dans le passé récent de cette année 2012 en visualisant une soixantaine d'images de quelques évènements qui ont marqué la vie valerguoise. Encore une fois le dynamisme du tissu associatif rassemble de nombreux valerguois de tous âges. C'est un atout considérable pour notre village. Il convient de saluer tout l'engagement de nombreux bénévoles dans toutes les associations. Vous noterez dans l'album ci-contre qu'il n'y a pas de photos de la fête d'été, la raison en est fort simple je n'étais pas présent à Valergues dans cette période. Si vous avez quelques photos vous pouvez me les faire parvenir je les publierai avec plaisir.

Cette année aura été marquée notamment par l'entrée de Valergues dans l'agglo du Pays de l'Or et par les débuts des travaux de la ligne grande vitesse qui se sont traduits par un déboisement massif. En 2012, le Relais de Valergues a été cédé pour 1€ symbolique à l'agglo du pays de l'OR par la Communaute de Communes du pays de Lunel qui l'a laissé tomber en ruine. C'est aussi en 2012 que les travaux ont commencé pour la réalisation d'un centre de loisirs du pays de l'Or à Valergues dans un magnifique parc près de la mairie.

Cette année encore la RN113 a eu son cortège d'accidents, le dernier s'est traduit par trois jeunes morts carbonisés dans leur véhicule le 28 octobre dernier. Le Préfet a reçu les maires de Saint-Brès et Valergues et des mesures ont été annoncées. Souhaitons qu'elles soient rapidement mises en oeuvre. Et puis des personnalités qui ont marqué la vie de Valergues nous ont quitté: Marcel Sauguet, Maurice Munch, Henri Bolognini. Nous avons une pensée pour eux et aussi pour celles et ceux moins connus qui vont aussi manquer à leurs familles et à leurs proches.

L'anné 2012 s'achève donc et Valergues est à un tournant. Le projet de Ligne Grande Vitesse qui entre dans sa phase de  premiers travaux va considérablement bouleverser notre territoire. il faudra être vigilant et exigeant face aux bétonneurs (OC'Via dont Fait parti Bouygues ont en charge le chantier à qui RFF a livré le marché.)

Valergues sait faire la fête, défendre ses traditions mais Valergues doit aussi se mobiliser pour défendre son patrimoine. Quel village allons nous léguer à nos enfants?

il y a du pain sur la planche si nous voulons continuer à préserver un village où il fait bon vivre.

Bonne année 2013.

Eloi Martinez

Départ du Préfet Lataste, le dossier de la RN113 sera-t-il enterré ?

Bouscarain-Prefet-Jaoul (2).jpg

Au centre le Préfet Lataste entouré de  Jean-Louis Bouscarain et Laurent Jaoul respectivement maires de Valergues et Saint-Brès lors d'une rencontre au sujet de la sécurisation de la RN113 (photo D.R.)

Le Préfet Lataste à peine nommé vole déjà vers de nouvelles fonctions auprès du ministre de l’intérieur Manuel Valls. Il devient son directeur de Cabinet. Souhaitons qu’il laisse en bonne place pour son successeur  le dossier de la sécurisation de la RN113 sur lequel il s’est engagé récemment auprès des maires de Valergues et de Saint-Brès 

 

Communiqué de la préfecture ce jour :

« Nommé  directeur du cabinet de M. Manuel VALLS, ministre de l’intérieur, Thierry LATASTE prendra ses nouvelles fonctions le 2 janvier prochain. Il était préfet de la région Languedoc-Roussillon et de l’Hérault depuis le 23 juillet 2012.

Son successeur, Pierre de BOUSQUET de FLORIAN, prendra ses fonctions le 14 janvier prochain.

Hugues BOUSIGES, préfet du Gard assurera du 2 au 14 janvier l’intérim des fonctions de préfet de Région. Alain ROUSSEAU, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, assurera l’intérim de préfet de l’Hérault.

Au moment où il quitte ses fonctions de préfet de la région Languedoc-Roussillon et de l’Hérault, Thierry LATASTE tient à saluer et remercier toutes celles et ceux avec lesquels il a eu l’occasion d’échanger et de travailler. »

 

 

 

 

 

30 décembre 2012

"Vivre à Valergues" vous souhaite le meilleur pour 2013

3.jpg

Photo Eloi Martinez

"Vivre à Valergues", votre blog citoyen d'informations locales, vous souhaite le meilleur pour 2013 pour vous, votre famille et tous vos proches.

 Que vivent nos traditions dans l'ouverture, le respect et la tolérance.

 Que notre village se mobilise aussi pour son patrimoine au moment où une partie de son territoire va être détruit par de grands travaux.

Que les défenseurs des traditions soient aussi les défenseurs de tout le patrimoine de Valergues. Voilà nos souhaits pour 2013.

"Vivre à Valergues", ce blog, aimé, apprécié ou détesté est là pour servir l'information et rien d'autre, pour ouvrir des débats utiles et rien d'autre, pour donner la parole et on le voit récemment, il a permis aux valerguois d'obtenir quelques infos sur divers sujets...

Allez, bonne année à toutes et à tous.

Un valerguois né ailleurs, mais attaché à son village, à son patrimoine, à ses traditions, à la modernité et à la démocratie.

Eloi Martinez

Ce qui change au 1er janvier

1er janvier.jpg

17 décembre 2012

Entretien avec Jean-Luc Rieusset de retour du Burkina Faso

Jean-Luc Rieusset, jeune retraité, est revenu vivre à Valergues après avoir passé plusieurs années en Ardèche pour des raisons professionnelles. Jean-Luc est très investi dans des missions humanitaires.

 Récemment il s'est rendu au Burkina Faso.

burki7.jpg

Vivre à Valergues: Dans quel cadre associatif vous êtes vous rendu au Burkina Faso?

Jean-Luc Rieusset: Amitié Cruas-Zidrè est une association qui lie le village de Cruas en Ardèche à Zidré, un village de la province du Boulgou au Burkina Faso, dépourvu d’eau courante, d’électricité et de routes. Le boulgou est la province la plus pauvre de ce pays classé 181/187 au niveau international. Depuis plus de 10 ans, en concertation avec les villageois burkinabé, l’association a pu concrétiser de nombreux projets tels école, puits, poste de santé, centre pour les jeunes, moulin à céréales pour les femmes…etc

Vivre à Valergues: concrètement qu'avez vous réalisé récemment avec l'association?

Jean-Luc Rieusset: Du 11 novembre au 1° décembre 2012, avec ma fille aînée Julie et Elodie une copine de Julie nous sommes partis en mission pour finir la construction de la première partie d’une école (une classe, un bureau et un magasin). Les enfants du peuple Peulh, dont les concessions sont à environ 4 kms du centre du village, doivent effectuer, quotidiennement, ce trajet aller-retour pour suivre les cours. En novembre 2011, une demande nous a été faite de réaliser la construction d’une école plus près de chez eux.

Vivre à Valergues: quelles sont les étapes pour un tel projet?

Jean-Luc Rieusset: 3 missions se sont succédées, pour trouver le terrain, établir un procès-verbal de palabre et commencer les travaux avec des maçons engagés sur place. Lors de cette dernière mission de 2012, grâce aux efforts conjoints des maçons, des fournisseurs et des trois bénévoles, l’école a pu être inaugurée. Le maître et les 40 enfants de CP1, qui ont effectué la rentrée scolaire, faisant classe sous un manguier, ont intégré leur classe. Quand l’association sera dotée de nouveaux fonds, 2 classes supplémentaires complèteront l’école.

Sur le site internet : http://www.zidre-burkina.fr

on peut voir des photos du village et des réalisations.

Ci-dessous quelques photos que Jean-Luc nous a fait parvenir.burki2.jpg

La première partie de l'école est finie

burki3.jpg

Le maître et les élèves de CP1

burki4.jpg

Petit déjeuner. Jean-Luc Rieusset avec Souleymane

burki5.jpg

Elodie et Julie au marché de Garango

burki6.jpg

Déblaiement de la cour de la future école

 

 

 

16 décembre 2012

Foot: Marsillargues - Valergues 2 - 2

2.jpg

A Marsillargues ce dimanche après-midi Julien Roudil aura marqué les deux buts pour Valergues en première mi-temps. Marsillargues devait  ensuite égaliser. Marsillargues regaillardie pensait bien l'emporter mais restera finalement sur sa faim. Côté Valergues le penalty manqué en deuxième période n'a pas permis la victoire malgré un jeu plus offensif qui n'aura pas suffi.

(Commentaire et photos Eloi Martinez)

4.jpg

3.jpg

1.jpg

5.jpg

6.jpg

7.jpg

15 décembre 2012

Foot: Un goûter joyeux, dynamique et coloré

Joyeuse et conviviale après-midi au hangar de Valergues pour le goûter offert aux enfants du foot. Un goûter assorti d'un magnifique spectacle de magie dynamique et coloré.

3.jpg

L'occasion pour le président de l'AS Valerguoise Jean-Louis Siagh de remettre de superbes parkas aux jeunes footballeurs.

2.jpg

5.jpg

Boule lyonnaise, Valergues a rencontré Bédarieux

 

4.jpg

Valergues a rencontré Bédarieux au jeu lyonnais ce samedi après-midi et l'a emporté haut la main.

Ci-dessous les joueurs de Valergues et de Bédarieux à la fin de la rencontre.

IMG_9135.JPG

13 décembre 2012

La mairie va t-elle garantir un emprunt pour l'achat d'une licence?

Le prochain conseil municipal se tiendra le 17 décembre, parmi les points à l'ordre du jour: garantie sur emprunt licence. Sans autre information et nous référant à ce qui circule dans le village il semblerait que le conseil municipal s'apprêterait à donner sa caution pour un emprunt contracté pour l'achat d'une licence par le nouveau comité des fêtes.

Sur une telle question il serait bon que les habitants et les autres associations soient informés des tenants et aboutissants de ce projet avant que la décision soit prise. De quel type de licence s'agit-il? Sera t-elle mise à disposition des autres associations si elles en font la demande? Y a t-il lieu à demander une licence pour une association? Autant de questions qui nécessiteraient quelques réponses avant toute décision.

Il serait bon si la question est bien de garantir un emprunt pour une licence, que ce point soit retiré de l'ordre du jour du prochain conseil municipal et qu'une concertation s'établisse avec les habitants et les associations sur l'opportunité d'une telle décision.

Associations: Rappel de la réglementation administrative des débits de boisson

Les ventes de boissons sont soumises à une réglementation particulière. Les personnes qui, sous le couvert d'associations, vendent des boissons à consommer sur place sont soumises aux dispositions relatives à la réglementation administrative des débits de boissons (art. 1655 du code général des impôts et L. 3335-11 du code de la santé publique).

Les boissons sont classées en cinq groupes (art. L.3321-1 du code de la santé publique) et les débits de boisson en 4 catégories (art. L.3331-1 du code de la santé publique).

Débits permanents
Une association peut obtenir sans restriction une licence à consommer sur place de première catégorie.

Elle peut également obtenir une licence de deuxième ou troisième catégorie, à deux conditions:

  • le quota communal n'est pas atteint;
  • le débit de boissons ne se situe pas dans une zone protégée (proximité d'un établissement de santé, d'un terrain de sport...)

Débits temporaires
Débit de boissons de toute nature
Une association peut ouvrir un débit de boisson temporaire de toute nature à consommer sur place dans l'enceinte d'une foire ou d'une exposition organisée par:

l'État;

  • une collectivité publique;
  • une association reconnue d'utilité publique
  • pendant la durée de la manifestation.

Débit de boissons des deux premiers groupes
Le maire peut autoriser une association à établir un débit de boissons pour la durée des manifestations publiques (foire, fête publique, manifestation publique organisée par l'association) dans la limite de cinq manifestations annuelles (art. L3334-2 code de la santé publique). Il ne peut être vendu ou offert, sous quelque forme que ce soit, que des boissons des deux premiers groupes.

Enceintes sportives
La vente de boissons alcooliques dans les enceintes sportives est interdite (art. L 3335-4 du code de la santé publique).

Dérogations
Le maire peut accorder des dérogations temporaires d'une durée de quarante-huit heures au plus pour la vente des boissons des deuxième et troisième groupes à certaines associations:

  • groupements sportifs agréés: 10 autorisations annuelles;
  • associations organisant des manifestations à caractère agricole: deux autorisations annuelles;
  • associations organisant des manifestations à caractère touristique: quatre autorisations annuelles.

Délais et forme des demandes
Les demandes de dérogation ne sont recevables que si les fédérations sportives ou les groupements pouvant y prétendre les adressent au plus tard trois mois avant la date de la manifestation prévue. Ces demandes précisent la date et la nature des événements pour lesquels une dérogation est sollicitée.

Toutefois, en cas de manifestation exceptionnelle, le maire peut accorder une dérogation au vu de la demande adressée au moins quinze jours avant la date prévue de cette manifestation.

Cercles privés
Les cercles privés échappent à la réglementation des débits de boissons à la condition de remplir trois conditions:

  • servir des boissons sans alcool, du vin, de la bière, du cidre, du poiré, de l'hydromel, des vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins;
  • ne pas revêtir un caractère commercial;
  • n'admettre que les seuls adhérents.

Déclaration fiscale
L'ouverture d'un débit de boissons permanent donne lieu à une déclaration auprès de la recette des douanes et des droits indirects.

Les associations qui bénéficient d'une autorisation temporaire d'ouverture d'un débit de boisson sont dispensées de cette déclaration.

 

12 décembre 2012

Goûter de Noël du foot samedi 15 décembre

foot.jpg


07 décembre 2012

Téléthon: les ballons ont été lâchés par les enfant de l'école

Coup d'envoi du téléthon à Valergues, le lâcher de ballons par les enfants organisé par l'association des parents d'élèves, a eu lieu ce vendredi à 17h15 devant les écoles de Valergues en présence des parents, des enseignants, du maire et de quelques élus. Dimanche 9 décembre aura lieu le loto du téléthon organisé par certaines associations du village à 17h30 au Hangar.

2.jpg

3.jpg

1.jpg

5.jpg

6.jpg

06 décembre 2012

LGV suite: le groupe Oc'via répond à "Vivre à Valergues"

Nous venons de recevoir le mail suivant de la part de la communication du groupe Oc'Via (Bouygues). Nous vous livrons intégralement son contenu. On note la volonté de cette société de préserver les chauves-souris....notamment..

Bonjour M. Martinez,

Suite à la publication de votre article sur le midi-blog de Valergues, je vous apporte quelques éléments d’information sur le déroulement du projet.

En terme de calendrier, les travaux de construction de la Ligne nouvelle Nîmes-Montpellier à proprement parler ne débuteront que fin 2013. Le tracé définitif est bien entendu conforme à celui de la DUP obtenue en 2005.

En attendant, nous avons plusieurs études et procédures à finaliser, dont les diagnostics et les fouilles archéologiques.

C’est précisément dans le cadre de ces diagnostics archéologiques, qui sont obligatoires, que le déboisement que vous mentionnez a eu lieu, sous maitrise d’ouvrage de la DRAC (Direction Régionales des Affaires Culturelles).

Afin de pouvoir pénétrer sur les terrains concernés et effectuer les déboisements nécessaires, des autorisations d’occupation temporaire ont été obtenues auprès de l’ensemble des propriétaires.

Par ailleurs, nous avons convenu avec la DDTM de l’Hérault que cette intervention devait avoir lieu avant le 1er décembre, pour préserver les espèces, notamment les chauves-souris qui peuvent nicher dans les cavités des arbres.

Enfin, les autres défrichements nécessaires au projet, sous maîtrise d’ouvrage Oc’Via, seront soumis à l’obtention d’arrêtés préfectoraux, sur la base d’études d’impact sur l’environnement portées à la connaissance des habitants à l’occasion d’enquêtes publiques.

Ces autres défrichements sont envisagés au dernier trimestre 2013.

Nous nous tenons à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

 

Ci-dessous notre réponse à ce courrier:

"...J'ai pris connaissance de la réaction d'Oc'via, je viens de la publier sur notre blog. Ancien conseiller municipal et président d'association de défense de l'environnement je déplore la non prise en compte des demandes des habitants de Valergues auprès de la SNCf puis de RFF depuis plus de 20 ans (les différents maires s'étant contentés de négocier de petits aménagements).
Sachez que les habitants de Valergues ne sont pas prêts a accepter la destruction d'une partie du territoire de la commune et que les quelques promesses faites par RFF sont largement insuffisantes. Les citoyens de Valergues ne laisseront pas les choses se régler entre le Préfet, votre société et les élus. La composante citoyenne fera entendre sa voix..."
 

 

LGV: mis en cause par Daniel Rieusset le maire Jean-Louis Bouscarain informe la population

Nous publions ci-dessous le communiqué du maire de Valergues concernant la LGV suite aux déclarations de Daniel Rieusset ancien maire dans la presse.

 

Communiqué de Monsieur le Maire concernant la ligne LGV / Déviation RN 113

LIGNE LGV / DEVIATION RN 113


1- LE PRINCIPE

L’opposition au tracé de la ligne LGV a été conduite dans les années 90 par de nombreux habitants, y compris deux de vos élus de l’époque Lucien RIOUST et moi-même.

2 - LES NEGOCIATIONS

Depuis 2001, la négociation avec RFF est ininterrompue : mémoire demandant des contreparties, courriers nombreux et variés.

Les revendications portent essentiellement sur :
• murs anti-bruit
• ouvrage en harmonie avec le paysage (tunnel, ponts, etc…)
• atténuation des risques inondation (bassin de rétention préconisé par le SIATEO)
• replantation d’arbres
• aménagements paysagers (le long de la ligne LGV et RN 113 ainsi que la Viredonne)
• compensations financières ZAE amputée
• préservation du patrimoine (exemple le four à chaux)
• voie de passage pour les piétons sous la voie ferrée (renvoi par RFF sur la Région)

3 - LA SITUATION

OC’VIA est désormais notre interlocuteur suite au transfert du dossier par RFF. Les mêmes revendications ont été portées à la connaissance de cette société lors de la réunion en mairie en octobre 2012 avec la ville de St Brès.
Des contacts ont été repris par l’adjoint environnement : réunion projetée en janvier 2013 avec les élus. Monsieur le Préfet est régulièrement informé de nos démarches.

La déviation de la RN 113 (maître d’œuvre Etat) va faciliter la circulation et apporter la sécurité (les points négociés avec la DREAL M. Andrieux sont actés). Le plan du rétablissement des actes routiers a été confirmé par M. le Préfet lors de notre rencontre la semaine dernière avec le Maire de St Brès (document disponible en mairie).
 

4 - LES TRAVAUX DE DEBOISEMENT EN COURS

Une vérification a été faite sur place à partir des cartes disponibles en mairie et DUP (Déclaration d’Utilité Publique).

Le déboisement est resté dans les limites fixées notamment par l’impératif de recherche archéologique. Les contrôles ont été effectués par Lucien RIOUST, Fabrice PECQUEUR, Philippe BOCQUET, Jean-Carlos MARTINEZ avec son groupe des Feux et Forêts et moi-même.

Les bois laissés sur place et débités devaient être broyés. J’ai négocié avec l’entreprise pour que les Valerguois puissent les récupérer. L’information a été donnée en mairie et sur le site internet. Beaucoup de personnes aux revenus modestes ont ainsi bénéficié de bois de chauffage pour l’hiver. Tout ceci ne panse pas la blessure subie, mais personne n’a le monopole du cœur.

Cette mise au point va permettre de répondre aux questions bien légitimes de nos concitoyens.

Les élus et moi-même sont à votre disposition pour toute information ou consultation de documents officiels.

                                Le Maire, Jean-Louis BOUSCARAIN

Téléthon: lâcher de ballons vendredi à 17h devant l'école

téléthon_modifié-1.jpg

04 décembre 2012

Survol du contournement ferroviaire Nîmes Montpellier

Le Maire de Valergues écrit à RFF mais il faut aussi l'intervention citoyenne des habitants

 

Suite à la forte émotion causée par le déboisement sur Valergues, le Maire de Valergues vient d'écrire au directeur de RFF (voir ci-dessous). Une démarche tout à fait justifiée et qu'il faut soutenir, cependant il faut aujourd'hui aller plus loin. Il faut aussi s'adresser à la société OC'Via (Bouygues) qui a en charge la réalisation du projet et s'assurer que la dite société a bien inclus dans le cahier des charges les mesures préconisées à l'époque par la municipalité à RFF. S'il est peut-être trop tard pour remettre en cause cette ligne peut-être n'est-il pas trop tard pour demander une autre intégration dans le paysage.

Rappelons que RFF a signé le 28 juin 2012 avec le groupe de BTP Bouygues le contrat de partenariat pour la LGV Nîmes-Montpellier, dont le montant total est de 2,28 milliards d'euros . .. La part du contrat avec Bouygues, à la tête du groupement Oc'Via comprenant également Colas, Spie Batignolles, Alstom, Meridiam Infrastructure et FIDEPPP, s'élève à 1,5 milliard d'euros, a précisé RFF. Ce projet est soutenu par l'Union européenne, l'Etat, la région, le département du Gard et les agglos de Montpellier et Nîmes. La Caisse des dépôts et la Banque européenne d'investissement sont également intervenues.

Il apparaît aujourd'hui nécessaire une nouvelle mobilisation de la population. Un courrier du maire c'est bien mais la situation exige aussi l'intervention citoyenne des habitants de Valergues.

Eloi Martinez


courrier maire tgv.jpg

Voir aussi ce courrier sur le site de la Mairie

 

Daniel Rieusset maire de 1995 à 2001 s'émeut de la situation et interpelle le Maire...

Midi-Libre du dimanche 2 décembre 2012

rieusset article.jpg

LGV: quelle information pour les valerguois?

 

photomontage2.jpg

Une saignée sur le territoire de la commune

photo montage E.M. (vue aérienne Midi-Libre)

Ci-dessous un plan datant des années 90. On peut voir sur celui-ci la hauteur des remblais (plus de dix mètres). Le projet de tracé connu depuis 1989 n'a été combattu que par les associations. A Valergues deux associations ont successivement mis en avant des contre propositions pour un tracé qui soit le moins dommageable possible il s'agit de Valergues Intérêt Environnement puis ensuite Valergues Initiatives.

 

Scan0004.jpg

Les associations ont mené de nombreuses actions à l'époque notamment voir photo ci-dessous manifestation en gare d'Avignon avec les associations du Gard, du Vaucluse et des Bouches du Rhône et à Valergues où environ 80 personnes à l'appel des associations ont bloqué la circulation des trains pendant une heure (notons tout de même que deux élus avaient participé à l'époque à cette manifestation en gare de Valergues: il s'agissait de Jean-Louis Bouscarain alors conseiller municipal et Lucien Rioust). Depuis le projet semblait enterré. Aujourd'hui les tracto-pelles et autres engins de chantier sont à nos portes et le chantier a été confié à une société privée. Quelles garanties avons nous sur les promesses faites par RFF? Quelles mesures de surveillance du chantier par les élus? Quelle réalité du projet? Les routes qui seront coupées, les déviations qui seront mises en place... Il serait temps que les habitants de Valergues soient informés réellement.

manif tgv.jpg

Une manifestation dans les années 90 en gare d'Avignon. les valerguois étaient alors mobilisés

photo archives E.M.


03 décembre 2012

LGV: s'unir et résister dignement

C'est pathétique. En quelques jours nous avons eu les réactions de deux maires de Valergues (un ancien et l'actuel) émus par le début des travaux de la ligne grande vitesse qui mutile une partie de notre patrimoine naturel.

Comme si le ciel leur était tombé sur la tête! Enfin, cela fait bien plus de vingt ans que le projet est lancé et même si il a été repoussé maintes fois il y avait le temps de s'y préparer.

Les maires qui se sont succédés depuis vingt ans Daniel Rieusset y compris devraient plutôt s'interroger sur leur inaptitude a négocier avec RFF.

Je me souviens d'avoir été traité d'hurluberlu parce que je préconisais alors que j'étais conseiller municipal sous le mandat de Daniel Rieusset  à ce que le projet se fasse en tranchée couverte. 

La tranchée couverte va se faire au niveau du noeud ferroviaire de Manduel. Ce qui est possible à Manduel ne le serait pas à Valergues où se situera un autre noeud ferroviaire?

Il est encore temps de résister dignement, de faire respecter notre village et de défendre véritablement son patrimoine naturel.

 

Eloi Martinez

 

 

RFF et Bouygues (OC'VIA) Liquident à Grande Vitesse le bois de Valergues

IMG_8761.JPG

photos prisent le 6 novembre dernier

 

IMG_8745.JPG

Le 6 novembre 2012 le massacre commence dans le bois de Valergues pour préparer le chantier de la future ligne grande vitesse, ci-dessous au même endroit le 3 décembre 2012. Une saignée irréparable.

Les élus qui depuis des années n'ont pas levé le petit doigt face à ce projet et qui aujourd'hui semblent verser quelques larmes portent une lourde responsabilité ne n'avoir pas voulu suivre les associations qui préconisaient d'autres solutions pour ce tracé. Nous y reviendrons.

IMG_8996.JPG

au même endroit photos prisent ce 3 décembre

photos Eloi Martinez

IMG_9004.JPG

IMG_8993.JPG

IMG_9018.JPG

Ce chêne séculaire n'y a pas coupé...

IMG_9000.JPG

Les piquets sensés délimiter l'emprise du chantier...

Et RFF cyniquement ose présenter dans le même temps en mairie de Valergues une exposition sur la protection de la biodiversité dans le cadre de ce chantier dela future LGV!