Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 février 2011

Le dimanche 20 mars faisons le printemps des citoyens

C’est plutôt sympathique le marché de Lunel le dimanche, surtout quand quelques rayons de soleil fin février viennent vous titiller et vous dire que dans trois semaines c’est le printemps.Le dimanche 20 mars c’est le printemps ! Il est beau cet événement annuel, celui qui fait monter la sève partout dans la nature et aussi chez chacun d’entre nous. Une période où l’on ressent à la fois une sorte de grande fatigue en même temps qu’une vitalité renaissante. Ca ne vous le fait pas à vous ? Ce prochain 20 mars, le deuxième événement c’est le premier tour des élections cantonales. Superbe coïncidence. Le printemps c’est toujours un renouveau. Renouveau ça ne veut pas dire obligatoirement rejeter l’ancien, c’est aussi émettre des idées nouvelles. Alors dimanche dernier en se baladant sur le marché de Lunel vous disais-je nous pouvions croiser quelques candidats. Claude Barral pour le PS et sa suppléante Sylvie Objois toujours présents là où il y a du monde, Claude Arnaud le maire UMP (sans étiquette) de Lunel celui qui avance masqué et qui ne s’intéresse aux cantonales que comme marche pied, Michel Génibrel candidat du Front de gauche inlassable combattant communiste contre vents et marées, Daniel Rieusset le petit dernier qui vient un peu en trublion se présentant comme étant de droite mais surtout comme alternative à Claude Arnaud qu’il juge assez sévèrement. Tout ce monde politique se croisait non loin de la statue du Pescalune qui semblait observer le manège des toc manettes d’un œil goguenard. Toc manettes, ça veut dire serrer des mains. Chacun a bien du en serrer quelques centaines ce matin là. Bref une campagne électorale qui pour l’instant prend son allure de croisière. Curieusement on ne rencontre pas les partisans de Marine le Pen, le FN lui n’a pas besoin de venir serrer les mains il est embuscade, il se délecte des débats qui agitent le bocal politicien local et qui discréditent la politique, c’est sur ce terreau qu’il fait ses voix. Alors mesdames et messieurs les candidats ce qui serait bien c’est que l’on parle un peu plus du quotidien des habitants de ce canton et non de savoir trois semaines avant le premier tour qui sera présent au second. C’est cela qu’attendent les habitants du pays de Lunel. Du débat, des projets, des propositions, soyez audibles, tout ne se jouera pas sur le marché de Lunel. Je trouve intéressante une idée portée par Daniel Rieusset que je connais bien, et il sait bien que nous ne partageons pas politiquement les mêmes options, mais quand celui-ci prône la fusion du pays de Lunel avec le pays de l’Or pour créer un véritable espace dans cette micro région qui affirme son identité tout en restant ouvert, je trouve qu’il porte une proposition qui mérite débat. Pourquoi tous les autres candidats font-ils la sourde oreille ? Dans trois semaines se joue l’avenir politique de ce canton. Il faut faire le tri. Au premier tour on vote pour ses idées et au deuxième on se rassemble pour faire avancer ce que l’on a en commun. Dans ce canton, Claude Barral est conseiller général sortant, il est globalement apprécié par 11 maires sur 13. Il connaît bien les dossiers. Claude Arnaud, le maire de Lunel cherche le pouvoir à tous prix, il vise la présidence de la communauté de communes et les législatives et se sert des cantonales pour parvenir à ses fins, cet homme se fiche pas mal des villages. Au premier tour le nombre de candidats doit permettre à gauche comme à droite à chacun d’exprimer son point de vue mais en veillant à ce que le vote soit porteur d’avenir et non de rancœurs. Le pire serait un fort pourcentage d’abstention alors qu’aujourd’hui tout incite à s’exprimer. Le 20 mars faisons le printemps des citoyens.

25 février 2011

Mobilisez pour l'école! il faut trois nouvelles inscriptions avant début avril

école.jpg

Mobilisation pour l'école de Valergues. la presse se fait l'écho du combat des enseignants, parents et élus pour garder une classe. Il s'agit de faire inscrire à Valergues quelques enfants pour maintenir cette classe. selon les chiffres il faudrait tois inscriptions, un peu plus se serait bien aussi. Et si on se prenait à rêver que les parents de Valergues qui mettent leurs enfants à l'école privée décident de revenir à l'école publique! mais après, c'est le choix de chacun bien sûr... En tout cas, ce n'est pas en septembre qu'il faut des inscriptions comme écrit dans l'article mais avant début avril. Une réunion de l'inspection académique va se tenir le 4 avril qui décidera. il y a donc urgence! Sauver cette classe c'est aussi sauver l'école.

23 février 2011

ADREXO à Mudaison bafoue le code du travail

Dans vos boîtes aux lettres, chaque semaine des dizaines de prospectus publicitaires émanant pour la plupart de grandes surfaces de la région vous font des offres alléchantes.  Ces sociétés pour leur publicité font appel à des esclavagistes des temps modernes. C’est le cas avec ADREXO dont le siège est basé à Aix en Provence mais qui possède un entrepôt à Mudaison à peine à trois kilomètres de Valergues. Là depuis plusieurs années des salariés, majoritairement âgés de 50 à 70 ans, voire 80 ans trient les publicités et préparent la tournée de leur secteur pour un salaire de misère. Des tournées prévues d'être faites en 4h30 à 9 euros de l'heure mais qui en réalité ne peuvent être faites qu'en 7h voire 7h30 soit à l'arrivée pour 4 euros de l'heure. Jusqu’à présent ces employés triaient les prospectus à l’intérieur du hangar mais dans des conditions lamentables sans tables ni chaises. Alors les syndicats ont saisi le tribunal qui a donné huit jours à l’entreprise pour se mettre en conformité avec le code du travail. En attendant, les salariés ont été priés par la direction d’aller trier chez eux avec menaces de mutations pour les plus récalcitrants

22 février 2011

Réunion publique des candidats du Front de Gauche

C'est à 18h30 ce soir que Michel Génibrel et Roseline Leyes, les candidats du Front de Gauche tiennent une réunion publique salle René Cassan à la mairie de Valergues.

Bernadette et Jo ont fêté leurs 50 ans de mariage

jo.jpg

Ci-dessus l'article de Laurence Besse, correspondante de Midi Libre pour notre village. Un article qui nen doutons pas ira droit au coeur de Bernadette et Jo.

21 février 2011

Pour que Valergues ne devienne pas une zone de non droit

Une nouvelle vague de vandalisme s’abat  sur Valergues. Des actes inconsidérés s’attaquant à la fois à des biens publics et à des biens privés. Certes on ne peut à chaque fois se contenter de dire : mais que fait la police ? Ou encore, mais que fait la municipalité ? Après tout Valergues n’est pas la seule commune touchée par des incivilités. Mais tout de même… Ca commence à faire beaucoup. On ne peut que condamner fermement de tels actes et dire simplement aux auteurs qu’ils se tirent une balle dans le pied. Car quand on casse dans le village, c’est tout le monde qui est pénalisé ! Et eux aussi. Qui paye ? Tout le monde ! Il faut stopper cette spirale qui pourrait bien dégénérer. Valergues mérite autre chose que des articles dans la rubrique des faits divers.

Côté mairie, pour une fois, ne les blâmons pas trop, ils sont dépassés. Quels que soient les élus en place les problèmes sont difficiles à régler. Peut-être faut-il enfin se poser les bonnes questions. Pourquoi des jeunes de Valergues (eh oui à chaque fois qu’il se passe quelque chose ce n’est pas obligatoirement des jeunes de l’extérieur) ont-ils besoin de s’exprimer de la sorte ? A-t-on bien mesuré ce que représente la jeunesse dans ce village ? Les associations font ce qu’elles peuvent et en général elles le font bien, beaucoup de jeunes s’y retrouvent. Aujourd’hui ces actes de vandalisme à nouveau perpétrés nous interpellent tous. Il est temps d’engager une réflexion en concertation avec la jeunesse, avec toute la jeunesse du village, et pas simplement des jeunes choisis et triés sur le volet, pas une concertation bidon, pas une réunion avec les gendarmes qui ne mène à rien, car à ce type de réunion les jeunes ne viennent pas.  La gendarmerie pour sa part a déjà bien cerné le problème, c’est maintenant aux élus, aux habitants et à la jeunesse de Valergues de réagir pour que ce village ne devienne pas une zone de non droit mais un village où chacun se respecte, que l’on soit jeune ou moins jeune.

Cantonales: réunions publiques des candidats

 Michel Génibrel et Roseline Leyes (Front de gauche) mardi 22 février 18h30 salle René Cassan

Claude Voisin et Hélène Maubon (Europe Ecologie Les Verts) jeudi 24 février 20h30 salle René Cassan

Claude Barral et Sylvie Objois (PS) mercredi 9 mars salle René Cassan

19 février 2011

Daniel Rieusset et Mylène Recart candidats aux cantonales

C'est une info de dernière heure que vous livre notre blog "Vivre à Valergues" en exclusivité. Daniel Rieusset qui avait déjà laissé entendre qu'il pourrait bien être présent aux cantonales sur le canton de Lunel le sera effectivement. En duo, s'il vous plaît avec la deuxième adjointe au maire de Marsillargues qui par ailleurs est professeur de français au collège de ce village. Il s'agit de Mylène Recart. Concernant Daniel Rieusset on connaît un peu son parcours: professionnellement il est paysagiste, c'est le créateur du petit paradis de Vendargues et il a actuellemnt un autre projet d'envergure sur la commune de Lansargues. Politiquement, il évite d'être étiqueté mais se reconnaît volontiers au centre. Il a été maire de Valergues de 1995 à 2001 et vice président de la communauté de communes du pays de Lunel chargé de l'insertion, de la formation et de l'emploi et président de la MLI. Le duo Mylène - Daniel se présente comme étant "Centre droit humaniste et républicain". Dès lundi les candidats déposeront leur dossier en préfecture.

14 février 2011

Plan Local d'Urbanisme, réunion publique mercredi

La mairie communique: "Dans le cadre de la loi SRU et du SCOT du Pays de Lunel, la commune a été tenue de créer un PLU (Plan Local d'Urbanisme). Selon ces directives, le Conseil Municipal de la Commune de Valergues, par délibération du 23 mai 2008, a prescrit la révision du Plan d'Occupation des Sols et l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme sur l'intégralité du territoire communal et a fixé les modalités d'une concertation avec le public.

La première réunion publique de présentation aura lieu le :

Mercredi 16 février 2011 à 18 h 00 en mairie salle René Cassan."

11 février 2011

Le maire de Valergues soutien Claude Barral pour les cantonales

3.jpg 

Jean-Louis Bouscarain, deuxième en partant de la droite (sans jeu de mot), était présent ce jour à l'inauguration du local de campagne du conseiller général socialiste sortant Claude Barral. Le maire de Valergues était accompagné de Lucien Rioust adjoint, qui n'est pas sur la photo mais dont on connaît ses véritables convictions de gauche. L'inauguration a rassemblé environ 80 personnes et de nombreux élus du canton. André Vézinhet président du conseil général est venu spécialement pour soutenir Claude Barral, considérant que Claude Arnaud maire de Lunel candidat sans étiquette soutenu par l'UMP est l'homme à combattre et à battre.

10 février 2011

Ecole de Valergues: appel au soutien contre les suppressions de postes

école.jpg

école3.jpg

 

 

Les enseignants en grève aujourd'ui lancent un appel au soutien. Le blog "Vivre à Valergues" qui s'est fixé une mission d'information locale et citoyenne relaie cet appel. Vous pouvez réagir sur le blog en envoyant vos commentaires qui affirment votre soutien.

école2.jpg

Article paru dans Midi Libre aujourd'hui

09 février 2011

Fête de Sainte Agathe: ce village a besoin de se retrouver

La fête de Sainte Agathe s’est clôturée dimanche soir. Une fête finalement très ensoleillée alors qu’elle débutait dix jours plus tôt sous les trombes d’eau qui ont contraint les organisateurs à annuler le festival d’abrivados du samedi 29 janvier et à le reporter au dimanche de clôture. Une fois de plus on peut saluer l’équipe de l’association 2000 et son président Cyril Sirven qui ont su gérer cette sainte Agathe pour le plus grand plaisir des valerguois, on peut saluer aussi le Petit Valerguois sans qui cette fête aurait du mal à se tenir compte tenu des contraintes réglementaires liées à la consommation d’alcool. C’est vrai la fête est belle quand elle réunit tout le monde : jeunes et aînés, nouveaux et anciens valerguois sans ostracisme. L’effort pédagogique fait cette année en direction de l’école avec la sortie dans une manade de la classe de CM2 est à saluer. Si nous voulons perpétuer la tradition il faut savoir la transmettre. Certes il y a encore à faire, mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain la fête 2011 a marqué un tournant. Les évolutions ne se font jamais sans douleur et on peut déplorer que la journée des chasseurs du jeudi divise quelque peu, selon les conceptions des uns et des autres. Il faut peut-être rechercher la meilleure formule et le faire en concertation. Reste que dans l’ensemble la fête a encore rassemblé des centaines de valerguois. « La critique est aisée mais l’art est difficile » dit-on, mais la critique constructive et le dialogue peuvent contribuer à régler bien des problèmes. Ce village a besoin de se retrouver et les fêtes sont des occasions uniques pour le faire.

Dangerosité RN 113: Le maire de Saint-Brès monte au créneau pour sauver des vies

Le Maire de Saint-Brès reçu par le secrétaire d’Etat aux Transports

Baland-Jaoul-Mariani.jpg

Le maire de Saint-Brès, Laurent Jaoul, a été reçu par le Secrétaire d’Etat aux transports Thierry Mariani (à droite sur la photo), lundi 7 février en présence du Préfet Claude Baland afin d’évoquer l’épineux dossier de la R.N. 113 entre Saint-Brès et Valergues.

Laurent Jaoul a souhaité attirer l’attention du Secrétaire d’Etat sur la dangerosité de la R.N. 113, notamment sur le tronçon situé à la sortie du village en direction de Valergues. Le maire a ainsi rappelé à Thierry Mariani que depuis sa prise de fonction à la tête de la commune, quatre personnes, dont deux enfants, avaient perdu la vie sur cette portion de route. Il a donc fait part au Secrétaire d’Etat de son impatience quant à l’avancée de ce dossier qui, malgré la pression des élus locaux, semble toujours être au point mort.
Pour étayer sa demande, le premier magistrat a précisé que la commune de Saint-Brès se développait à l’est avec un projet d’extension urbaine et que les nouveaux logements qui seront construits sur la ZAC de Cantaussel ne feront qu’aggraver la situation si l’état ne réagit pas rapidement en modifiant ses infrastructures routières. Laurent Jaoul a donc remis en main propre à Thierry Mariani un dossier détaillé de sa requête.

Lors de cette rencontre, un autre sujet important a été évoqué : le dédoublement sur 17 km de l’autoroute A9 entre Baillargues et Saint-Jean de Védas. Le lancement de ce projet s’avère chaque jour plus urgent, au regard de la dangerosité des files de voitures qui, malgré des aménagements récents, remontent en amont des bretelles de sorties d’autoroute. Laurent Jaoul a signalé au Secrétaire d’Etat que tous les jours des milliers d’automobilistes se rendent sur leur lieu de travail dans des conditions de sécurité intolérables.

 

08 février 2011

Contournement ferroviaire Nîmes Montpellier, pour Valergues c'est la double peine

Le projet de contournement Nîmes Montpellier validé hier à Montpellier en présence du secrétaire d'Etat aux transports Thierry Mariani (voir article ci-dessus) sera financé de la manière suivante:

L'Etat assumerait 65% du coût et les collectivités (Conseil régional, Conseil général du Gard, communautés d'agglomération de Nîmes et de Montpellier) 35%.

Le projet en 2007 était prévu à hauteur de 1,62 milliards d'euros aujourd'hui le projet s'élève à 2 milliards d'euros. Les collectivités s'engagent donc pour 35% sur 2 milliards. Faites le calcul.

Les habitants de la région vont donc financer deux fois cette LGV: une fois par le biais de l'Etat (donc les impôts) et une fois par le biais des collectivités (donc des impôts).

Pour notre village frappé de plein fouet par ce tracé qui va amputer 30% de son territoire qui ne compte que 519 hectares, c'est le saccage des bois et de la garrigue, une zone économique qui a été paralysée pendant plus de 15 ans. Pour les citoyens de Valergues ce sera la double peine: il faudra payer et en plus subir la destruction d'une partie du territoire.

07 février 2011

Le maire de Lunel candidat aux cantonales! Sacré politicien lui qui méprise les villages du canton...

 « Claude Arnaud l'a officiellement confirmé cet après-midi : il est candidat aux prochaines élections cantonales, à Lunel, ville dont il est maire depuis 2001.  Il se présentera devant les électeurs sans étiquette et avec la ferme volonté  de « rassembler pour mettre fin à un système qui dure depuis trop longtemps ». L'objectif étant de battre le conseiller général socialiste sortant, Claude Barral. » Info publiée sur le site internet de Midi libre cet après-midi.

 Claude Arnaud s’est opposé systématiquement à l’intercommunalité dans le cadre de la communauté de communes du pays de Lunel car il a toujours considéré qu’il fallait que ce soit la ville centre qui ait la gouvernance… Pourtant on le voit bien aujourd’hui à Montpellier, le président de l’agglomération de Montpellier est Jean-Pierre Mourre maire de Cournonsec tout comme le président de la communauté du pays de Lunel est François Berna maire de Saint-Sériès… Alors qu’est-ce qui pousse Claude Arnaud maire de Lunel à se présenter lui qui se contrefout des villages du canton… Tout simplement sa volonté de rapprochement avec l’agglomération de Montpellier. Georges Frêche avait beaucoup misé sur Claude Arnaud pour rallier le pays de Lunel et il avait trouvé en Jean-Pierre Navas le maire de Viletelle le poisson pilote de cette opération. Mais Georges Frêche décédé Navas n’est plus grand-chose politiquement il faut bien le dire, alors il se retire de la course. Reste Claude Arnaud adoubé désormais par l’UMP au grand dam du candidat officiel Yves Gréau. Quelle pantalonade !

Claude Barral n’est certes pas un enfant de chœur en politique mais avouez que la situation lui donne toutes les chances d’être élu, d’autant qu’il entretien depuis de nombreuses années d’étroites relations avec chaque commune du canton. Nous reviendrons régulièrement sur la campagne des cantonales sur notre blog que vous êtes de plus en plus nombreux à visiter.

La construction de la LGV confirmée uniquement pour le contournement ferroviaire Nîmes Montpellier

Suite à la réunion qui s'est tenue ce matin à Montpellier entre le secrétaire d'Etat aux transports et les partenaires publics "Vivre à Valergues" publie le communiqué final.

Notre réaction après avoir pris connaissance de ce communiqué:

Si on comprend bien, le contournement Nîmes Montpellier sera réalisé pour gagner 15 minutes entre Paris et Montpellier, c'est un faible gain de temps mais des dépenses énormes pour les collectivités qui acceptent de financer une partie des travaux. C'est donc les populations locales qui paieront.

Car quel est l'intérêt de ce contournement si le tronçon Montpellier Perpignan n'est pas réalisé, ce qui semble être le cas puisque l'on parle de modernisation de la ligne existante et on renvoie la réalisation des travaux de la ligne nouvelle Montpellier Perpignan  aux calendes grecques!.

Pourquoi à ce moment là ne pas moderniser aussi la ligne existante entre Nîmes et Montpellier ce qui éviterait des dépenses pharaoniques et de saccager une partie de nos territoires?

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

du Cabinet du secrétaire d’État chargé des Transports

 

"Les partenaires publics signent le protocole d'étape pour la réalisation du contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier

 Thierry MARIANI, secrétaire d'Etat chargé des transports, a signé, le 7 février 2011 à Montpellier, avec les collectivités territoriales partenaires - Conseil régional de Languedoc-Roussillon, Conseil général du Gard, Communauté d'agglomération de Montpellier, Communauté d'agglomération de Nîmes Métropole - et Réseau ferré de France, le protocole d'étape pour la réalisation du contournement ferroviaire.

 En précisant certaines évolutions de ce grand projet, notamment la programmation des réalisations des gares nouvelles de Nîmes et de Montpellier. Il complète et confirme les engagements pris par les partenaires dans le cadre de l'accord du 2 décembre 2009, définissant les principes de financement de l'opération. Thierry MARIANI se félicite de la conclusion de ce protocole qui « marque une nouvelle étape décisive dans l’avancement de cette opération emblématique du Grenelle de l'Environnement ».

Sur la base de ces engagements, Réseau ferré de France lancera, dans les tous prochains jours, la phase de dialogue compétitif avec les candidats à l'attribution du contrat de partenariat, avec l'objectif d'une désignation du titulaire pressenti d'ici la fin de cette année.

Cette ligne nouvelle, d'environ 80 kilomètres et évaluée à 1 620 M€ (valeur juin 2007), est conçue pour la circulation de trains de fret et de voyageurs. Réalisé dans le cadre d'un contrat de partenariat public privé, le contournement de Nîmes et de Montpellier rendra possible des liaisons Paris-Montpellier en trois heures et désaturera la ligne existante, actuellement très sollicitée, pour le développement des TER et du fret.

 Un programme de modernisation de la ligne existante entre Montpellier et Perpignan sera réalisé dans le même calendrier que le contournement de Nîmes et Montpellier : ce programme permettra de faire face à l'accroissement des trafics sur cet axe d'ici la mise en service du projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan.

 S'inscrivant dans la continuité de la ligne à grande vitesse Méditerranée mise en service en 2001, le contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier participe à la construction progressive de la continuité de la circulation à grande vitesse entre Paris, Nîmes, Montpellier, Perpignan, Barcelone, ainsi que sur l'axe Barcelone-Gênes. L'inauguration, le 27 janvier 2011, de la section internationale Perpignan-Figueras et l'engagement en 2010 des études de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan, dans la perspective de lancer l'enquête publique d'ici 2015 et de lancer les travaux d'ici 2020, démontrent également l'engagement du Gouvernement en faveur de cet objectif."

 

06 février 2011

Dangerosité de la RN 113: Le ministre rencontrera le maire de Saint-Brès, celui de Valergues ne semble pas dans le coup...

Selon Midi Libre de ce jour (édition de Lunel), Jean-Pierre Grand, député, doit rencontrer demain matin le secrétaire d’Etat aux transports Thierry Mariani en visite à Montpellier. Laurent Jaoul, le maire de Saint-Brès sera présent avec plusieurs élus de l’agglo de Montpellier pour évoquer la dangerosité de la RN113. On se rappelle les graves accidents qui ont causé la mort de quatre personnes il y a quelques semaines au niveau de Saint-Brès et Valergues. Souhaitons que cette rencontre débouche sur des décisions concrètes. Midi Libre ne nous dit pas si le maire de Valergues, Jean-Louis Bouscarain, sera présent à cet entretien avec le ministre, c’est probablement qu’il n’y sera pas. Pourtant Valergues est tout autant concerné que Saint-Brès au sujet des dangers de cette portion de route nationale. Il serait d’autant plus intéressant que le maire de Valergues soit présent puisque la venue du ministre a pour objet le projet de contournement ferroviaire Ligne Grande Vitesse (LGV) Nîmes Montpellier qui touche notre commune et qui va gravement la mutiler.

Festival d'abrivados

2.jpg

 

1.jpg

3.jpg

 Le Festival d'abrivados qui devait avoir lieu le samedi 29 janvier avait été annulé pour cause de mauvais temps, celui-ci avait été reporté à aujourd'hui midi. Quatre manades étaient présentes: Lafon, Rambier, Robert et Vellas pour le plus grand plaisir de tous. A 17h Festival de bandidos. Avant la clôture de la fête sous le chapiteau.

Dernier jour de fête

 

11 h 00 : festival d'abrivados avec les manades Lafon, Rambier, Robert et Vellas

12 h 00 : apéritif et animation au châpiteau

17 h 00 : festival de bandidos avec les manades Lafon, Rambier, Robert et Vellas

18 h 00 : Grande encierro

19 h 00 : Remise de la clé du village suivie d'un apéritif de clôture sous le chapiteau animé par l'orchestre  EXIT, Restauration sur place.

05 février 2011

Toujours aussi belle la fête

 

 

1.jpg

 

Après l'abrivado la fête s'est pousuivie toute l'après-midi dans la bonne humeur. Et si, dans la semaine la fréquentation était en baisse, il faut bien noter que ce week-end rassemble beaucoup de monde. Demain dimanche pour la clôture en beauté festivals d'abrivados et de bandidos sont au programme; Encore une belle journée en perspective. Le soleil sera là, lui qui a fait tant défaut en début de fête.

3.jpg

2.jpg

 

6.jpg

4.jpg

 5.jpg

03 février 2011

Repas des chasseurs à la manade Rambier

 

3.jpg

Repas des chasseurs cet après-midi à la manade Rambier dans un cadre superbe et bien aménagé. 2.jpg

Les gambas délicieuses vont passer à table, sous l'oeil du chef Jeannot Cousson

 

1.jpg

Michel retrouve les gestes professionnels, champion de la découpe, l'agneau n'en était que meilleur

4.jpg

Le maire s'est régalé et semble t-il a passé une excellente après-midi

02 février 2011

Journée de fête réussie

 

2.jpg

La journée des aînés s'est parfaitement bien déroulée. Convivialité et bonne humeur au programme. Elle avait débuté hier par la pêche à la truite dans la Viredonne et le concours de carthagène, elle s'est poursuivie avec le repas et le loto qui devait réserver des surprises à plumes et à poils. Le tout animé par la peña piraña.

3.jpg

Les animateurs de la fête (Association 2000) reprennent des forces

 

1.jpg

6.jpg

Heureux d'être là tous ensemble

4.jpg

Mathieu très entouré appelle au soulèvement...

5.jpg

Le lapin se demande bien ce qu'il va devenir? L'heureuse gagnante a déjà quelques idées...

 

01 février 2011

Journée des aînés

La fête a pris désormais son rythme de croisière avec un point fort: la journée des aînés en ce premier février; les conditions climatiques sont désormais plus favorables ce qui devrait inciter les valerguois à être plus nombreux aux différents rendez-vous.

  • 10h déjeuner et pêche à la truite réservés aux aînés suivis d’un concours de carthagène
  •  12h15 sortie du taureau et repas pris en commun (rouille)
  •  17h30 sortie du taureau 19h apéritif suivi d’un repas sous le chapiteau (tartiflette) Soirée bal costumé