Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 février 2011

Le dimanche 20 mars faisons le printemps des citoyens

C’est plutôt sympathique le marché de Lunel le dimanche, surtout quand quelques rayons de soleil fin février viennent vous titiller et vous dire que dans trois semaines c’est le printemps.Le dimanche 20 mars c’est le printemps ! Il est beau cet événement annuel, celui qui fait monter la sève partout dans la nature et aussi chez chacun d’entre nous. Une période où l’on ressent à la fois une sorte de grande fatigue en même temps qu’une vitalité renaissante. Ca ne vous le fait pas à vous ? Ce prochain 20 mars, le deuxième événement c’est le premier tour des élections cantonales. Superbe coïncidence. Le printemps c’est toujours un renouveau. Renouveau ça ne veut pas dire obligatoirement rejeter l’ancien, c’est aussi émettre des idées nouvelles. Alors dimanche dernier en se baladant sur le marché de Lunel vous disais-je nous pouvions croiser quelques candidats. Claude Barral pour le PS et sa suppléante Sylvie Objois toujours présents là où il y a du monde, Claude Arnaud le maire UMP (sans étiquette) de Lunel celui qui avance masqué et qui ne s’intéresse aux cantonales que comme marche pied, Michel Génibrel candidat du Front de gauche inlassable combattant communiste contre vents et marées, Daniel Rieusset le petit dernier qui vient un peu en trublion se présentant comme étant de droite mais surtout comme alternative à Claude Arnaud qu’il juge assez sévèrement. Tout ce monde politique se croisait non loin de la statue du Pescalune qui semblait observer le manège des toc manettes d’un œil goguenard. Toc manettes, ça veut dire serrer des mains. Chacun a bien du en serrer quelques centaines ce matin là. Bref une campagne électorale qui pour l’instant prend son allure de croisière. Curieusement on ne rencontre pas les partisans de Marine le Pen, le FN lui n’a pas besoin de venir serrer les mains il est embuscade, il se délecte des débats qui agitent le bocal politicien local et qui discréditent la politique, c’est sur ce terreau qu’il fait ses voix. Alors mesdames et messieurs les candidats ce qui serait bien c’est que l’on parle un peu plus du quotidien des habitants de ce canton et non de savoir trois semaines avant le premier tour qui sera présent au second. C’est cela qu’attendent les habitants du pays de Lunel. Du débat, des projets, des propositions, soyez audibles, tout ne se jouera pas sur le marché de Lunel. Je trouve intéressante une idée portée par Daniel Rieusset que je connais bien, et il sait bien que nous ne partageons pas politiquement les mêmes options, mais quand celui-ci prône la fusion du pays de Lunel avec le pays de l’Or pour créer un véritable espace dans cette micro région qui affirme son identité tout en restant ouvert, je trouve qu’il porte une proposition qui mérite débat. Pourquoi tous les autres candidats font-ils la sourde oreille ? Dans trois semaines se joue l’avenir politique de ce canton. Il faut faire le tri. Au premier tour on vote pour ses idées et au deuxième on se rassemble pour faire avancer ce que l’on a en commun. Dans ce canton, Claude Barral est conseiller général sortant, il est globalement apprécié par 11 maires sur 13. Il connaît bien les dossiers. Claude Arnaud, le maire de Lunel cherche le pouvoir à tous prix, il vise la présidence de la communauté de communes et les législatives et se sert des cantonales pour parvenir à ses fins, cet homme se fiche pas mal des villages. Au premier tour le nombre de candidats doit permettre à gauche comme à droite à chacun d’exprimer son point de vue mais en veillant à ce que le vote soit porteur d’avenir et non de rancœurs. Le pire serait un fort pourcentage d’abstention alors qu’aujourd’hui tout incite à s’exprimer. Le 20 mars faisons le printemps des citoyens.

17:20 Écrit par Eloi MARTINEZ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.