Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 décembre 2010

Histoire des 30 dernières (2)

Dans les années 80 le village évoluait assez lentement. Les constructions nouvelles étaient assez éparses et un peu anarchiques du point de vue de l’urbanisme tant que la commune ne s’était pas dotée d’un Plan d’Occupation des Sols (POS).  Valergues par rapport aux communes environnantes n’avait pas encore engagé une urbanisation importante (...)


(...) Il faudra attendre les années 90 avec le lotissement du Château pour voir changer la physionomie du village. Une vaste opération immobilière avec près de 140 parcelles constructibles devait d’un coup faire augmenter la population de près de 400 habitants. Le promoteur Malaval devait réaliser à ce moment là une opération très juteuse compte tenu du faible prix d'achat des terrains de la propriété Mas. Les nouveaux plan d’urbanisme lui permettait de commercialiser des parcelles d’à peine 300 m2 ce qui explique le grand nombre de parcelles. La viabilité nécessaire pour ce premier grand lotissement offrait la possibilité au village de s'équiper d’un réseau de tout à l’égout…  Très rapidement d’autres lotissements sortaient de terre et la partie cultivable se retrouvait à la portion congrue. La plupart de ces terrains ayant été l’objet d’arrachages massifs (vignes et arbres fruitiers) et intégrés dans les zones constructibles. Valergues passait alors de son statut de commune agricole à celui de commune urbanisée et urbanisable, un processus qui se poursuit aujourd’hui....

Eloi Martinez

18:02 Écrit par Eloi MARTINEZ dans Histoire locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.