Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 novembre 2010

Le bon sens près de chez nous?

Une fois de plus des bornes ont été enlevées devant la mairie dans la nuit de lundi à mardi. Autrement dit sur la place de l'Horloge. Vous savez ces bornes qui ne servent à rien sauf à gêner le stationnement. Rappelons tout de même que quelques riverains semble t-il s'étaient émus il y a quelques temps de l'installation de ces bornes, un courrier avait même circulé dans les boîtes aux lettres posant la question "pourquoi avoir mis des bornes devant la mairie, le goudron serait-il "classé"! Elles auraient été reculées de quelques mêtres, cela permettait aux visiteurs (Mairie, salle Bleue, bibilothèque...) de stationner pendant les heures d'ouverture et aussi aux résidents pendant les heures de fermeture le week-end?" simple question de bon sens... mais il semble que le bon sens, contrairement à l'ancien slogan d'une banque bien connue ici, n'est pas près de chez nous...

21:49 Écrit par Eloi MARTINEZ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Erreur dans votre écriture.
Ces bornes n'ont pas été enlevées, mais volées.
Faisons "La place" aux automobiles !
Vous manquez de bon sens mon cher ami.
Que du bonheur...

Écrit par : georgesmarchais | 01 décembre 2010

Georges Marchais a raison.
Un peu de marche ne fait pas de mal. Il faudrait interdire le stationnement sur cette place afin que les automobilistes se garent aux emplacements réservés (parking municipal).
Vive le déplacement doux !
Douce France le pays de notre enfance

Écrit par : francoismitterand | 01 décembre 2010

Etant donné que les élus souvent dépassent les bornes, ce sont peut être eux qui les ont fait disparaitre.

Écrit par : Charly | 01 décembre 2010

Très joli dossier qui m'a été envoyé par un habitant de Valergues, Maire et ancien Maire + élus risquent de très gros ennuis avec la justice.

Écrit par : Charly | 05 décembre 2010

Visitez, cest interressant.

Écrit par : Charly | 06 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.